La Roumaine Simona Halep, N.3 mondiale et finaliste sortante, a été éliminée dès le deuxième tour du tournoi de Roland-Garros mercredi par la Croate Mirjana Lucic-Baroni, 70e, en deux sets 7-5, 6-1.

Il s'agit de la deuxième grosse surprise dans le tableau féminin après la sortie de piste, mardi au premier tour, de la Canadienne Eugenie Bouchard (N.6), demi-finaliste l'an passé, battue par la Française Kristina Mladenovic (44e).

C'est la première fois que la Roumaine, qui faisait partie des favoris pour le titre, s'incline avant les quarts de finale cette saison. Elle avait remporté trois titres sur dur (Shenzhen, Dubaï, Indian Wells), sans toutefois confirmer sur terre battue.

Demi-finaliste à Stuttgart puis à Rome, son précédent tournoi, elle avait été surprise début mai à Madrid dès le premier tour par la Française Alizé Cornet (29e). Sur un court central ensoleillé, Halep a souffert d'un manque cruel de percussion (seulement 5 coups gagnants contre 29) et de la puissance de Lucic-Baroni, qui l'avait déjà battue lors de leur unique duel au troisième tour de l'US Open l'été dernier (7-6 (8/6), 6-2).

La Croate, présentée comme une future grande après sa demi-finale à 17 ans à Wimbledon en 1999, n'a jamais confirmé les espoirs placés en elle. Mais à 33 ans, la grande blonde (1,81 m), qui n'avait plus dépassé le premier tour à Paris depuis 2002, affiche une bonne forme depuis le début du tournoi.

Après un premier set accroché, Lucic-Baroni a lâché les coups face à une Simona Halep incapable de trouver de la longueur. La Roumaine s'est un tout petit peu ressaisie pour éviter un 6-0 dans le second set.

Lucic-Baroni affrontera Cornet au troisième tour, pour tenter de réaliser son meilleur résultat à Roland-Garros.