C’est un moment qu’elle n’oubliera pas de sitôt. Tamaryn Hendler (WTA 301), 16 ans et demi, a disputé mardi, à Bogota, le tout premier match de sa jeune carrière dans un tournoi du circuit WTA. La petite Belge défiait l’Argentine Gisela Dulko (WTA 46) après avoir mérité sa place dans le tableau final suite à une victoire 6-2, 3-6, 7-5 contre la Colombienne Estrella Cabeza Candela (WTA 175).

"C’est quelque chose que j’attendais impatiemment", confia-t-elle. "Je me suis battue pour saisir cette occasion et je suis ravie (NdlR : elle fut menée 4-0 dans le troisième set et sauva sept balles de match pour s’extirper des qualifications). Les circonstances n’étaient pas idéales, car je n’avais plus joué sur terre battue depuis longtemps, mais j’avais la rage. Je veux montrer que je suis là."

Grand espoir du tennis belge, Tamaryn Hendler est avide de franchir un palier cette année. Demi-finaliste de Wimbledon junior et lauréate de son premier tournoi ITF, à Lagos, à l’automne dernier, elle a pour objectif de se hisser le plus rapidement possible dans le "Top 200" afin de pouvoir disputer les qualifications des "vrais" tournois du Grand Chelem.

" "Tammy" déborde d’ambition au point qu’il faut parfois tempérer ses ardeurs" , explique Jacques Leriche, son mentor. "Nous avons fait un gros travail foncier avec elle cet hiver, avec des tests médicaux et biomécaniques, et nous sommes contents de voir que cela paie. C’est une fille qui a une grande force de caractère, mais voulant tout tout de suite, il lui arrive de se mettre parfois trop de pression."

Bogota est un bon début