Le sort en est jeté. Les joueurs belges engagés dans le prochain tournoi de Wimbledon connaissent désormais le nom de leurs adversaires du premier tour. En l'absence de Justine Henin-Hardenne et de Kim Clijsters, tous les regards seront -une fois n'est pas coutume- tournés vers notre représentation masculine.

Premier joueur belge et toujours blessé au dos, Xavier Malisse (ATP 50) sera opposé, d'emblée, au Tchèque Jiri Novak, 16e tête de série. Agé de 29 ans, Novak est une valeur sûre du tennis mondial depuis une dizaine d'années. A défaut d'être un spécialiste du gazon (il n'a jamais passé plus de deux tours à Wimbledon), il s'agit d'un joueur complet, expérimenté, solide. Et, en quatre confrontations directes, le Flandrien n'a jamais réussi à s'imposer.

Olivier Rochus (ATP 71) affrontera, lui, le Français Gregory Carraz (ATP 65), un solide frappeur d'1m91, spécialiste des surfaces rapides. La tâche n'apparaît pourtant pas insurmontable pour l'Auvelaisien qui, on le sait, apprécie beaucoup le jeu sur gazon. S'il passait l'écueil, Olivier retrouverait probablement Sébastien Grosjean au deuxième tour. Et, là, ce serait, bien sûr, une tout autre histoire...

Gilles Elseneer (ATP 99) et Kristof Vliegen (ATP 108) peuvent aussi, raisonnablement, espérer passer le tour initial. L'un et l'autre pratiquent un tennis offensif qui, a priori, se marie bien avec le sacro-saint gazon du All England Club. Le Bruxellois sera opposé à l'Anglais Arvind Palmar (ATP 163), titulaire d'une wild card. A défaut d'être très connu, celui-ci bénéficiera du soutien du public. Pour rappel, ce même Palmar vient d'éliminer Malisse à Nottingham. En cas de victoire, Elseneer pourrait se retrouver face au Thaïlandais Paradorn Srichaphan au deuxième tour. Quant à Kristof Vliegen, il ouvrira le bal face au gaucher géorgien Irakli Labadze (ATP 46), un adversaire à sa portée sur cette surface, mais au 2e tour ce sera probablement Lleyton Hewitt, vainqueur du tournoi en 2002, qui croisera la route du Limbourgeois. Ajoutons que Christophe Rochus, sorti des qualifications, a aussi trouvé place dans le tableau.

Côté féminin, l'incontournable Els Callens (WTA 92) affrontera l'Américaine Ashley Harkleroad. Un succès lui permettrait de défier sans doute Paola Suarez au deuxième tour.

Compte tenu de l'adversité, il est clair que la présence d'un Belge au troisième tour est loin d'être assurée.

© Les Sports 2004