Le parcours de Kim Clijsters s'est terminée de façon assez inattendue au stade des huitièmes de finale, lundi à Wimbledon. Véritablement dans un jour, la Limbourgeoise, 47e joueuse mondiale, a été éliminée par l'Allemande Angelique Kerber, 8e mondiale et tête de série N.8, sur le score sans appel de 6-1 et 6-1. La rencontre a duré à peine 42 minutes.

Trois breaks de l'Allemande dans la première manche, lui permettait de plier le premier set en 22 minutes. La suite du match tournait à la correction pour l'ancienne N.1 mondiale, qui évitait de justesse d'être renvoyée sur une roue de bicyclette dans la 2e manche (6-1 en 20 minutes).

La dernière fois que la Belge fut éliminée à ce stade de la compétition date de l'édition 2005, où elle s'inclina en 3 sets face à la 1ère tête de série, l'Américaine Lindsay Davenport.

Kerber jouera en quart contre sa compatriote Sabine Lisicki (WTA 15/N.15).

Maria Sharapova éliminée en huitième de finale

La Russe Maria Sharapova, tête de série N.1, a été battue lundi en huitièmes de finale de Wimbledon par l'Allemande Sabine Lisicki en deux sets 6-4, 6-3.

Sharapova venait de récupérer la première place mondial grâce à sa victoire à Roland-Garros, le dernier titre du Grand Chelem qui manquait à son palmarès. Elle a maintenant de très fortes chances de perdre sa place en tête de la hiérarchie mondiale.

La Russe, qui avait déjà eu des difficultés au tour précédent contre la Taïwanaise Hsieh Su-Wei, n'a jamais pu imposer son rythme à une adversaire possédant les mêmes caractéristiques qu'elle: une grande première balle de service et un grosse frappe du fond du court.

Lisicki, 15e mondiale, a pris sa revanche sur l'année dernière, lorsqu'elle avait perdu en demi-finale de Wimbledon contre Sharapova.

"C'est incroyable, J'ai pris ma chance. C'est mon tournoi favori, j'adore jouer sur herbe et j'aime le public d'ici. Je progresse à chaque match", a dit l'Allemande, âgée de 22 ans.

Lisicki a battu pour la troisième fois la gagnante de Roland-Garros à Wimbledon, après avoir éliminé la Chinoise Li Na en 2011 et la Russe Svetlana Kuznetsova en 2009.

Sharapova était en quête d'un deuxième titre dans le Grand Chelem anglais après celui de 2004 qui l'avait révélée.