La Russe Maria Sharapova a été sérieusement accrochée lundi pour son entrée en lice à l'US Open alors que la Tchèque Petra Kvitova, sacrée à Wimbledon en juillet, a déjà pris la porte. La Russe Vera Zvonareva, N.2 mondiale et récente demi-finaliste à Cincinnati, a elle vécu une entrée en matière tranquille (6-3, 6-0) face à la qualifiée Française Stéphanie Foretz-Gacon, 116e mondiale.

La Danoise Caroline Wozniacki, N.1 mondiale et victorieuse samedi du tournoi de New Haven, s'est qualifiée pour le 2e tour en battant l'Espagnole Nuria Llagostera Vives, 125e mondiale, 6-3, 6-1. Elle affrontera au prochain tour la Russe Elena Vesnina, 43e mondiale, ou la Néerlandaise Arantxa Rus, 82e mondiale.

Côté messieurs, l'Américain Mardy Fish (N.8) et le Tchèque Tomas Berdych (N.9) sont les premiers joueurs de renom à avoir passé l'obstacle du 1er tour. Le dernier tournoi du Grand Chelem de la saison a pu débuter comme prévu et sous un franc soleil malgré le passage dimanche à New York de la tempête tropicale Irène, qui n'a fait que des dégâts minimes à Flushing Meadows.

Si Sharapova (N.3), une des grandes favorites du tournoi depuis son titre à Cincinnati, a été bousculée 3-6, 7-5, 6-3 par la jeune Britannique Heather Watson, 19 ans et 104e mondiale, la première surprise du tournoi est venu de Kvitova, victorieuse de Wimbledon il y a deux mois à seulement 21 ans.

La Tchèque, tête de série N.5, a été battue par la Roumaine Alexandra Dulgheru, 48e mondiale, 7-6 (7/3), 6-3, en commettant la bagatelle de 52 fautes directes (sur les 80 points gagnés par Dulgheru). Sa sortie prématurée éclaircit le quart de tableau de Sharapova, dont la plus dangereuse rivale en quart de finale est désormais la Polonaise Agnieszka Radwanska (N.12).

"Tout est dans la tête, a déclaré Kvitova. Ce n'est pas bon de penser négativement sur le court." "C'est nouveau pour moi", a-t-elle ajouté à propos de son statut de gagnante en Grand Chelem, qu'elle avoue avoir eu du mal à gérer en arrivant à New York.

Berdych vulnérable

Fish, qui effectue un été nord-américain très probant avec 14 victoires et 3 défaites (2 titres) et qui aborde pour la première fois de sa carrière un tournoi du grand Chelem en N.1 Américain, a dominé l'Allemand Tobias Kamke 6-2, 6-2, 6-1 en seulement 1 h 43 min avec sept breaks au passage. Berdych, finaliste de Wimbledon en 2010, n'a lui pas paru au mieux de sa forme contre le qualifié Français Romain Jouan, battu 6-2, 7-6 (7/4), 6-1.

De son côté, Roger Federer, ex-numéro 1 mondial, a remporté aisément son premier tour de l'US Open, mardi à New York. Le Suisse, 3e joueur du monde, a éliminé le Colombien Santiago Giraldo, 54e à l'ATP, en trois sets 6-4, 6-3 et 6-2. Au deuxième tour, Roger Federer, vainqueur de l'US Open 5 fois d'affilée (2004, 2005, 2006, 2007, 2008), sera opposé à l'Israélien Dudi Sela, 93e au classement ATP.

La journée a également été marquée par la malchance des Japonais, avec trois abandons sur blessure (Kei Nishikori/dos, Misaki Doi/cuisse droite et Ayumi Morita/épaule droite). Il ne reste plus que deux Japonais en lice: Tatsuma Ito, 127e à l'ATP, et Kimiko Date-Krumm, 40 ans et 57e à la WTA.

Venus Williams était une autre tête d'affiche de la soirée, avec sa 64e apparition sur le Arthur-Ashe (record pour une joueuse). L'Américaine, qui affrontait la modeste Russe Vesna Dolonts, n'est pas tête de série à l'US Open pour la première fois depuis 1997, où elle avait atteint la finale à l'âge de 17 ans, battue par la Suissesse Martina Hingis.

Novak Djokovic qualifié

Novak Djokovic, N.1 mondial, s'est qualifié mardi pour le 2e tour de l'US Open, dernier tournoi du Grand Chelem de la saison, quand l'Irlandais Conor Niland, un qualifié classé 199e mondial, a abandonné alors que le Serbe menait 6-0, 5-1 après 44 minutes de jeu.

Djokovic n'a laissé que 14 points (sur 60 disputés) à l'Irlandais, qui a perdu 7 jeux d'affilée pour entamer le match. Il rencontrera au prochain tour l'Espagnol Pere Riba ou l'Argentin Carlos Berlocq.

Le N.1 mondial effectue une saison vertigineuse avec 57 victoires (dont 41 consécutives pour entamer l'année), 2 défaites (dont 1 sur abandon, à Cincinnati), 9 titres (dont 2 Grand Chelem et 5 Masters 1000, un record).

A New York, il vise son 3e titre du Grand Chelem de l'année, performance réussie par Nadal (2010), Federer (2007, 2006, 2004) et seulement trois autres joueurs dans l'ère Open (Rod Laver, Jimmy Connors, Mats Wilander).