Yanina Wickmayer a offert le premier point à la Belgique dans son duel face aux Etats-Unis au premier tour du Groupe mondial de la Fed Cup de tennis, samedi au Sportpaleis d'Anvers.

Yanina Wickmayer, 26e mondiale, a en effet battu en ouverture Bethanie Mattek-Sands en deux manches 6-1 et 7-6 (8/6) en 1h35 minutes de jeu. Le premier set fut une formalité pour la Belge qui menait rapidement 3-0 ne laissant aucune chance à son adversaire. 6-1 au bout de la première manche. Si Wickmayer breakait Mattek-Sands d'entrée de second set. La suite fut nettement plus ardue. L'Américaine recollait directement, puis revenait de 4-2 à 4-4 forçant Wickamyer au tie-break.

L'Anversoise était menée 3-5 dans le jeu décisif avant de renverser la donne pour offrir le premier point à la Belgique face aux Etats-Unis sur sa deuxième balle de match: 7-6 (8/6).

"C'était un match très important à gagner", a confié Sabine Appelmans, de suite après la rencontre. "Parce que c'était le premier match et parce que Mattek-Sands est la meilleure des Américaines. Yanina a mis beaucoup de pression dans le premier set et est restée solide dans les moments difficiles dans le 2e set et dans le tie-break."

"J'ai entamé la partie de manière agressive, et j'ai essayé de ne pas la laisser jouer son jeu. Cela a très bien marché dans le premier set", a déclaré la Brabançonne de 21 ans. Le match a été plus serré en seconde manche, Mattek-Sands héritant même d'une balle de set à 5-4. "Bethanie a commencé à mieux jouer dans le deuxième set, elle était plus agressive. Mais j'étais là dans les points importants. Ce n'était pas évident de refaire un retard de 2/5 dans le tie-break, mais j'ai pris des risques pour gagner ce match important", a ajouté Yanina Wickmayer.

Yanina Wickmayer a apprécié l'ambiance du Sportpaleis. "C'est très chouette de jouer dans une telle ambiance. C'est la première fois que nous jouons en Fed Cup au Sportpaleis et c'est une expérience incroyable. En Fed Cup, on ne joue pas que pour soi, mais aussi pour son pays, et cela fait plaisir de pouvoir jouer à domicile".