La nouvelle était connue de tous. Le principal intéressé restait néanmoins très prudent avant sa nomination. Depuis hier midi, elle est officielle. Reginald Willems a été désigné, par la Fédération belge de tennis, capitaine de l'équipe belge de Coupe Davis.

"Je suis assez fier", nous confiait Réginald Willems depuis Stockholm où il suivait ses trois protégés. "Comme le premier match n'est que dans 6 mois, je ne réalise pas encore bien. Je savais que mon nom était cité. Le travail ne fait que commencer. Je vais maintenant prendre le pouls de tous les joueurs. Mon adjoint ? La porte est ouverte. J'ai ma petite idée que je garde pour moi."

Le Bruxellois de 31 ans succède ainsi à Julien Hoferlin qui a rejoint la Fédération britannique (LTA), et dont il était l'adjoint. "Effectivement, nous avons eu une réunion au sein de la Fédération pour prendre note des remarques de chacun", soulignait le président André Stein. "Il n'y avait pas d'autres personnes en lice pour succéder à Julien Hoferlin. A dire vrai, nous n'avions pas vraiment fait un appel d'offres. De la réunion, il en est ressorti que Réginald Willems a fait l'unanimité."

Ancien joueur, Reginald Willems avait atteint le 145e rang du classement ATP en août 2000 et avait mis un terme à sa carrière deux ans plus tard. "Officiellement, le contrat qu'il a signé porte sur une année. Bien entendu, s'il convient à ce poste, il sera renouvelé. Il n'y a pas de limites dans le temps."

Pour André Stein, le C.V. et les qualités intrinsèques du coach parlent d'eux-mêmes.

"Il connaît par cœur le circuit international et tous les joueurs belges, poursuit André Stein. Il nous fallait quelqu'un qui suive nos meilleurs ambassadeurs".

Premier devoir en mars

Par ailleurs, il aurait coûté cher à la Fédération de payer à temps plein un autre capitaine qu'il aurait fallu payer pour suivre les athlètes aux quatre coins du monde, alors que la Coupe Davis ne retient les joueurs qu'une quinzaine par an...

"Ce critère financier n'a pas été retenu dans la discussion", nous certifie le président de l'AFT qui poursuit l'éloge de son nouveau capitaine. "Il fallait aussi une personne acceptée par les joueurs. Par tous. Par le passé, on a vu l'importance d'une bonne synergie entre les deux parties."

Le premier devoir du nouveau capitaine de l'équipe belge sera le match face à la Pologne, les 6 et 8 mars en Belgique, au 2e tour de la zone "euro-afrique". La Belgique a été reléguée dans la zone "euro-afrique" après avoir été battue 4-1 par la Suisse en match de barrage pour le Groupe mondial, le mois dernier à Lausanne, dans ce qui était le dernier match de Julien Hoferlin à la tête de l'équipe noir-jaune-rouge.