Alors que, pour une fois, la pluie n'a pas encore vraiment montré le bout de son nez, les courts n'ont jamais été aussi glissants ! Azarenka, Sharapova, Tsonga, Benneteau, Flipkens, Ferrer, et bien d'autres, tous ont déjà mordu le gazon d'un des courts londoniens après une glissade... avec les conséquences physiques qui peuvent en découler !

Azarenka a d'ailleurs jeté un mini pavé dans la mare en déclarant:  "Je ne peux pas trouver d'explication mais ce serait bien si le All England Club ou quelqu'un qui s'occupe des courts essayait de trouver une solution !"

Ce à quoi le porte-parole du tournoi a répondu: "Les courts sont toujours plus luxuriants au début du tournoi qu'à la fin. Nous n'avons rien changé à leur préparation ni à leur arrosage."

La seule différence vient du fait qu'Eddie Seaward, chef jardinier depuis très longtemps à Wimbledon, a pris sa retraite cette année ! Un début d'explication sur l'état glissant des terrains ?

Les conséquences, en tous cas, sont elles bien réelles puisque les surprises pleuvent et les têtes de séries tombent. Ainsi, les deux tableaux, féminin et masculin, ont été débarrassés de bon nombre de ténors. De Federer à Nadal, en passant par Sharapova, Azarenka ou encore Tsonga, ils sont nombreux à être tombés, parfois au propre comme au figuré !