Le Suisse Roger Federer affirme que reconquérir le trophée de Wimbledon est plus important à ses yeux que de retrouver le fauteuil de numéro un mondial.

"Wimbledon, c'est spécial. Il n'y a pas d'équivalent", a déclaré Federer à la presse lundi, à la veille d'un match exhibition à Kuala Lumpur.

Les autres joueurs engagés dans l'événement programmé mardi soir sont l'Américain James Blake, dixième mondial, et deux anciens vainqueurs de Wimbledon, John McEnroe et Bjorn Borg. Le quatuor disputera deux matches de simple et un double. Federer est actuellement deuxième mondial après avoir été détrôné par l'Espagnol Rafael Nadal. Il est resté numéro un pendant 237 semaines consécutives, un record de longévité au sommet.

Federer a été éliminé à l'issue de la phase de poules de la Masters Cup de Shanghai la semaine dernière, handicapé par des douleurs au dos qui l'avaient contraint à déclarer forfait pendant le tournoi de Bercy fin octobre.

Federer a souffert en début de saison d'une mononucléose. Il a été battu en finale à Roland-Garros et à Wimbledon par Nadal, qui l'a dépassé au classement. Mais Federer a ensuite été médaillé d'or en double aux Jeux olympiques puis a remporté l'US Open pour la cinquième fois d'affilée pour se rapprocher à une longueur du record de victoires en Grand Chelem de Pete Sampras.

"Même si j'adorerais battre le record de 14 titres en Grand Chelem de Pete Sampras et retrouver ma place de numéro un, je place au-dessus du reste une autre victoire à Wimbledon", a déclaré Federer.

McEnroe, qui a participé à la conférence de presse, s'est dit très impatient de jouer un match qui réunira "deux générations de joueurs". "Aujourd'hui, les joueurs sont tellement rapides et ils frappent la balle encore plus fort qu'à mon époque", a déclaré McEnroe, ancien numéro un mondial vainqueur de sept titres du Grand Chelem.

"Je pense aussi qu'il y a des personnalités dans le jeu masculin, beaucoup plus que sur le circuit féminin", a-t-il ajouté. "Nous devons en tirer parti pour attirer davantage de fans."