La World Team Tennis, une compétition américaine, devrait être la première à accueillir du public autour des stars de la balle jaune.

Bonne nouvelle pour Kim Clijsters ! La Limbourgeoise peut enfin cocher dans son calendrier la date de son retour à la compétition. Et il s'agit du 12 juillet, date de début du World Team Tennis, une compétition lors de laquelle chacune des 9 équipes mixtes en lice représente une ville des Etats-Unis. La Limbourgeoise, qui vit aux States, sera ainsi associée à l’Allemande Sabine Lisicki, la Tchèque Kveta Peschke, l’Américain Mardy Fish et au Britannique Neal Skupski, le tout sous la houlette de l'entraîneur Luke Jensen. Une équipe qui défendra les couleurs de New York, sous le nom de "New York Empire". Ce n'est d'ailleurs pas la première fois qu'une joueuse belge défendra les couleurs des New York Empire puisque Kirsten Flipkens l'avait fait en 2019.

Cette 45e édition de la WTT risque d'être bien plus médiatisée que les précédentes. Et pour cause, il s'agira probablement de la première véritable compétition qui mettra aux prises des joueurs et joueuses venus des quatre coins de la planète (rappelons que l'ATP et la WTA sont à l'arrêt jusqu'au mois d'août), le tout devant un public, même restreint.

Pour que ce tournoi puisse se tenir, un protocole de sécurité sera mis en place. Plusieurs tests de dépistage du Covid-19 sont notamment prévus. Le tournoi, lui, se déroulera dans un stade extérieur d'une capacité de 2500 places qui n'accueillera que 500 spectateurs maximum. Les 63 matches de la compétition se dérouleront du 12 au 30 juillet, avant de déboucher sur des demi-finales et finale le 1er et le 2 août.

"Nous sommes tous extrêmement reconnaissants de pouvoir disputer la 45e saison du World Team Tennis et de présenter le tennis professionnel à nos spectateurs affamés (...) Ce qui ressort des propos des joueurs est qu’ils veulent disputer le WTT et qu’ils sont à l’aise de le faire dans un environnement sûr, ce qui est notre priorité numéro un. La Virginie-Occidentale compte parmi les Etats ayant le moins de cas de Covid-19 dans le pays", a déclaré le directeur de la compétition, Carlos Silva.

Face au New York Empire de Kim Clijsters, on retrouvera notamment les Philadelphia Freedoms emmenés par Sofia Kenin (n°4 mondiale), les Chicago Smash de Sloane Stephens et les Orange County Breakers de Grigor Dimitrov.