Le premier grand rendez-vous du tennis international, depuis l'éclatement de la pandémie de Covid-19, débute ce jeudi à l'occasion des qualifications des tournois masculin et féminin de Cincinnati, délocalisé dans la bulle de Flushing Meadows à New York. L'ATP Masters 1000, doté de 6.297.080 dollars, réunit dans son tableau le N.1 mondial Novak Djokovic, Dominic Thiem (ATP 3), Daniil Medvedev (ATP 5), tenant du titre et finaliste de l'US Open, Stefanos Tsitsipas (ATP 6), Alexander Zverev (ATP 7) et autre David Goffin (ATP 10). Aucun Belge ne dispute les qualifications.

Le WTA Premier 5, riche de 1.950.079 dollars, réunit la Tchèque Karolina Pliskova (WTA 3), les Américaines Sofia Kenin (WTA 4) et Serena Williams (WTA 9), la Japonaise Naomi Osaka (N.10), mais aussi trois Belges : Elise Mertens (WTA 22), finaliste dimanche à Prague, Alison Van Uytvanck (WTA 58) et Kim Clijsters (non classée), lauréate de l'épreuve en 2010 qui bénéficie d'une wildcard. Trois autres compatriotes Kirsten Flipkens (WTA 79), Greet Minnen (WTA 106) et Ysaline Bonaventure (WTA 121) joueront les qualifications à partir de jeudi. Il faut gagner deux matchs pour entrer dans le tableau final.

Flipkens, tête de série N.12 de ces qualifications, débutera contre l'Ukrainienne Katarina Zavatska (WTA 107). Minnen défiera la N.1 slovaque Viktoria Kuzmova (WTA 84/N.15), Bonaventure rencontrera la Japonaise Nao Hibino (WTA 74/N.8).