L’hiver est Roi et il fait progressivement son apparition. Comme se préparer au mieux à certaines situations récurrentes lorsque l’on prend la route ? Voici six astuces

1 / Votre serrure est gelée

Il peut arriver, et c’est généralement le cas lorsque vous êtes déjà en retard, que vous deviez ouvrir votre véhicule avec une clé classique. Et c’est là que vous faite face à une contrariété : votre serrure est gelée ! Si vous roulez avec un véhicule qui s’ouvre encore avec une clé manuelle, il est utile de glisser, dans votre poche ou votre sac à main, une petite bombonne de spray antigel qui vous permettra de faire fondre la glace formée dans le trou de la serrure. Cela fonctionne aussi avec un briquet, mais ce n’est pas recommandé car vous risquez d’endommager le mécanisme de la serrure (ou la peinture de votre voiture).

2 / La batterie rend l’âme

Le problème le plus courant que l’on peut rencontrer en hiver est une batterie morte ou, à tout le moins, affaiblie. Cela peut également se produire avec de nouvelles batteries, mais généralement cela concerne essentiellement les véhicules avec une batterie âgée de quatre ans ou plus. Si votre batterie commence à montrer des signes de faiblesse, il est préférable de procéder à son remplacement avant qu’elle ne soit mise à l'épreuve par le froid. Si vous devez tenir encore un peu avec votre batterie, éteignez tous les accessoires électriques autres que le démarreur, tels que l'éclairage, le chauffage de la lunette arrière, la radio, la navigation et la climatisation.

3 / Vous n’avez plus assez d’adhérence sur la route

Sur des routes gelées, vos pneus auront moins d’adhérence. Mais, vous réduirez déjà ce désagrément si vous vérifiez régulièrement leur pression et que vous vous assurez qu'ils sont gonflés de manière optimale. Mais le meilleur remède pour que votre véhicule ne glisse pas en hiver, ce sont les pneus hiver. En raison de leur composition particulière, leur caoutchouc reste souple à basses températures, de sorte que vous aurez suffisamment d'adhérence sur la route et que la distance de freinage sera beaucoup plus courte lorsque vous freinez. Et la différence est significative : les pneus hiver ont une distance de freinage de 32 mètres à une vitesse de 50 kilomètres à l’heure, alors que les pneus été glissent sur environ 63 mètres en période hivernale. Dans de nombreux pays, comme l'Allemagne, les pneus hiver sont d’ailleurs déjà devenus obligatoires.

4 / Votre frein à main est gelé

Autre maladie typiquement hivernale : le frein à main peut geler en cas de gel important. Ne le tirez pas lorsque vous stationnez votre véhicule. Enclenchez plutôt la première ou la marche arrière. S’il est gelé, de toute façon, il n’y a pas mort d’homme. Tirer légèrement plus fort suffit souvent à briser la formation de glace. Si ce n'est pas le cas, une assistance dépannage professionnelle pourra vous dépanner rapidement.

5 / Votre pare-brise est gelé

Le classique des classiques en hiver c’est aussi un pare-brise qui empêche toute visibilité parce qu’il est enneigé et/ou gelé. Ignorer le problème n'est pas une bonne idée : si vous ne voyez rien, vous êtes un danger potentiel sur la route, ce qui est, bien évidemment, interdit par la loi. Il n’y a, par contre, pas beaucoup d’autres options que de gratter la glace à l’extérieur, d’allumer le chauffage et d’attendre. Il existe aussi des liquides de dégivrage, mais ce que vous ne devez jamais faire, par contre, c'est verser de l'eau chaude sur le pare-brise : le verre peut se fissurer. Pendant le chauffage progressif de votre pare-brise, attendez également avant d’activer les essuie-glaces. Le givre présent sur le verre a, en effet, un effet bloquant sur les caoutchoucs, qui peuvent dès lors s’endommager.

6 / Votre moteur démarre difficilement

Les moteurs sont traditionnellement plus capricieux en hiver. Mais, il y a moyen d’aborder le problème avec douceur. Mieux vaut plusieurs tentatives de démarrage courtes qu'une ou deux longues. Vous aurez ainsi une réserve de charge supplémentaire pour la batterie, ce qui en hiver est déjà par définition plus difficile. Ne donnez jamais trop de gaz lorsque vous démarrez : les voitures modernes sont équipées d'un système d'allumage électronique au démarrage qui est perturbé lorsque vous appuyez sur l'accélérateur. Maintenez, par contre, la pédale d’embrayage enfoncée : quand elle est enfoncée, le moteur, même au point mort, peut tourner plus librement. Allumer brièvement les phares contribue également à réchauffer la batterie.

Si l’hiver est pour vous synonyme de malchance, vous pouvez toujours faire appel à un expert de chez Touring Assistance.