Renommée pour sa place bancaire, on oublie bien souvent que la ville de Luxembourg est aussi le siège de nombreuses institutions européennes sous l’instigation de Robert Schuman considéré comme l’un des pères fondateurs de la construction européenne. Faut-il rappeler que l’Europe est née ici dans les Années 50 grâce à la Communauté européenne du charbon et de l’acier. D'ailleurs les quartiers d'affaires du Grand-Duché démontrent bien que la plateforme « business », dynamique et hétérogène, ne se limite pas aux activités financières, notamment sur le Plateau du Kirchberg.

Le Kirchberg est relié au centre-ville par le Pont Grande-Duchesse Charlotte qui enjambe la vallée de l’Alzette (aussi surnommé « pont rouge » à cause de la couleur de la peinture antirouille qui le recouvre depuis sa construction). Ce quartier à l’allure futuriste apparait parfois comme un « musée » grandeur nature de l’architecture contemporaine. Au fil des années, le quartier s’est développé et comprend désormais les trois Tours (deux « dorées » et une « noire ») de la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) de l'architecte Dominique Perrault, le Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean (MUDAM) de l’architecte Ieoh Ming Pei, la Philharmonie de l’architecte Christian de Portzamparc, le siège de la majorité des banques, la piscine olympique et un complexe sportif (d’Coque) de l’architecte Roger Taillibert, les écoles européennes, un méga centre commercial, le parc central créé par l’architecte–paysagiste Peter Latz. Et j’en passe et des meilleurs… Sans oublier une sculpture monumentale de Richard Serra, qui symbolise le passé métallurgique du Luxembourg. En 2016, le Plateau du Kirchberg comptait 5.499 habitants. Aujourd’hui, un projet de développement consiste à en faire un quartier à la fois businesse et résidentiel avec 10.000 habitants et plus de 35.000 emplois pour 2021-2025. Bon à savoir : le circuit « Architecture et Art dans l’espace public au Kirchberg » (2 heures) vous permet de découvrir toutes les sculptures, les bâtisses modernes et les œuvres d’art nombreuses dans ce quartier unique.

Arboretum du Kirchberg

Un ruban vert de boulevards plantés d’allées et de contre-allées, de parcs et de jardins semi-publics a été créé au plateau de Kirchberg suite à la réorganisation de l’urbanisme du quartier par le grand architecte-paysagiste allemand Peter Latz. Un arboretum rassemblant des essences arboricoles et des échantillons rocheux en provenance des Etats membres de l’Union européenne contribue à créer une multitude d’espaces de vie et de découverte.

Autour de la Place de L’Europe

Alliance de verre et de pierre naturelle, le MUDAM jouxte l’ancien Fort Thüngen sur les bases duquel il a été bâti. La plus importante collection d’art contemporain au Luxembourg. Le musée est situé dans le parc Dräi Eechelen qui mène à l’ultra moderne Place de l’Europe et se fond à merveille dans son environnement historique. Actuellement, très belle exposition (D’Après Nature) de l’artiste luxembourgeois Jean-Marie Biwer (jusque fin août). Juste à côté : le Musée de la Forteresse (dans le Fort Thüngen) qui retrace l’histoire de cette forteresse historique dessinée par Vauban et celle des origines de la ville.