La vie est trop courte pour ne pas goûter aux bonnes choses de la vie. Au Luxembourg, on mange bien, on boit bien, on dort bien, on chemine bien… Et question choix, vous êtes à la bonne adresse ! Une nuit dans une maison-champignon comme les Schtroumpfs, dans une tour comme Raiponce ou dans une cabane en bois perchée dans un arbre comme un rêve d’enfant : en dehors des hôtels et des auberges de jeunesse (particulièrement confortables et bien tenues au Luxembourg), des hébergements insolites donnent l’envie de prendre quelques jours de vacances hors des sentiers battus. Comme les « mushrooms » de l’Écolodge « Péitche Lauer » à Useldange, les cabanes féériques des « Escher Bamhaiser » dans le parc animalier de Esch-sur-Alzette ou les « chalets » en bois (POD’s) en forme de tonneau qu’on trouve dans plusieurs campings.

Autre point fort : la table est bonne au Luxembourg. Partout il vous est possible de goûter aux plats nationaux traditionnels, tout autant qu’à une gastronomie « fusion » qui s’inspire des cuisines voisines. La cuisine traditionnelle luxembourgeoise se veut simple et sans chichis, une cuisine paysanne. Les grandes spécialités sont le jambon ardennais (Ham de l’Oesling), servi cru ou cuit, et le porc fumé aux fèves (Judd mat Gaardebounen), le porcelet en gelée (Fierkelsjelli) ou encore la soupe aux haricots verts (Bouneschlupp) avec carottes, oignons, poireaux, céleri et lard fumé.

En bord de Moselle, on consommera plus volontiers la friture de petits poissons panés et frits, la truite au riesling ou le brochet aux fines herbes. Le pays compte aussi de grands chefs, dont le très créatif René Mathieu (La Distillerie, au château de Bourglinster, une étoile au Michelin). Sa cuisine fait la part belle au végétal, aux légumes, aux plantes, aux herbes qu’il cueille lui-même dans la forêt et met en scène dans des histoires romanesques au sein desquelles la nature joue le premier rôle. Il y a aussi Léa Linster, première cheffe au monde à remporter le Bocuse d’Or (en 1989). Son restaurant à Frisange (une étoile au Michelin) propose une gastronomie créative et désembourgeoisée, faite d’innovations et de très bons produits du terroir. Elle possède aussi une boutique de « delicatessen » à Luxembourg-ville.

Fun shopping

Luxembourg est LA ville de shopping par excellence. Un Shopping Info Point et même une ligne de bus spécifique (City Shopping Bus) ont été mis en place pour mieux découvrir les rues commerçantes, les boutiques de créateurs, les enseignes de renom, les artisans locaux, les magasins de luxe et autres grands magasins. La ville organise aussi régulièrement des évènements spéciaux, avec braderies, marchés gourmands, animations et bonnes affaires, sans oublier bien sûr les marchés de produits frais hebdomadaires où l’on trouve toujours, en plus des produits locaux, une ambiance chaleureuse. Renseignez-vous.
Infos www.cityshopping.lu

Bières et liqueurs

Si autrefois chaque village comptait un brasseur parmi ses habitants, aujourd’hui il n’existe plus que quelques brasseries dans tout le pays, les plus connues étant Mousel, Bofferding, Simon Wiltz (la plus fameuse de ses bières étant la Pils) et Diekirch. Les liqueurs luxembourgeoises ont aussi bonne réputation ; il en existe une trentaine de variétés, parmi lesquelles la quetsch, la mirabelle, la prune, la poire.

La Schueberfouer

Rendez-vous en 2021 ! Malheureusement cette méga fête estivale, l’une des plus impressionnantes foires foraines d’Europe, ne pourra pas être organisée cette année dans son format habituel sur le Champ du Glacis, à Luxembourg-Ville…pour les raisons que l’on sait. L’idée est d’installer des manèges, des stands et des attractions pour les petits et pour les grands un peu partout en ville et dans les parcs, de la mi-juillet à la mi-septembre 2020.
www.vdl.lu/fr/visiter/loisirs-et-divertissement/fetes-foires-et-evenements/dstad-lieft-ma-ville-vit