Ecolo réclame un vote de confiance

Le chef de groupe Ecolo à la Chambre Jean-Marc Nollet demande au premier ministre Yves Leterme "d'avoir 5 minutes de courage" pour faire une déclaration et de poser la question de confiance "pour qu'on sache qui soutient encore le gouvernement".La N-VA veut des garanties pour le 31 juilletLa Région bruxelloise veut négocier Edito : Leterme, le retour de la demi-portion Les Verts et le sp.a boycottent la séance du Sénat Les réactions du monde politique Tous les Bruxellois veulent négocier Le fédéralisme des cons, vraiment ? Vers notre dossier spécial Crise politique Forum: réagissez

Belga
Ecolo réclame un vote de confiance
©BELGA

Le chef de groupe Ecolo à la Chambre Jean-Marc Nollet demande au premier ministre Yves Leterme "d'avoir 5 minutes de courage" pour faire une déclaration et de poser la question de confiance "pour qu'on sache qui soutient encore le gouvernement".

M. Nollet a réagi vendredi après-midi à l'information selon laquelle le premier ministre n'aurait pas l'intention de faire de déclaration devant le parlement la semaine prochaine mais de se contenter de répondre aux interpellations sur la situation politique.

"Si cela se confirme, je trouve que cela pose un véritable problème. La Belgique vit une des plus grandes crises, sinon la plus grande crise de son histoire. Le premier ministre a remis la démission du gouvernement et après de nombreuses consultations le Roi l'a relancé tout en désignant trois médiateurs pour tenter de remettre en route une discussion institutionnelle. Le moins qu'on puisse attendre du premier ministre est qu'il ait cinq minutes de courage pour faire une déclaration à la Chambre et poser la question de confiance, ce qui nous permettra de voir qui soutient encore ce gouvernement", a déclaré M. Nollet. Et d'insister que la réponse à cette question est importante pas seulement pour l'opposition mais aussi pour la majorité "qui saura alors si cela vaut encore la peine de s'agenouiller devant la N-VA".

Jean-Marc Nollet a aussi souligné qu'il "est important de savoir si le gouvernement qui reste en place est investi de tous les pouvoirs ou si, comme le suggère le CD&V/N-VA, il est dans une situation semblable aux affaires courantes". "La majorité ne peut pas fuir le parlement et laisser le flou persister sur la situation du gouvernement jusqu'en octobre".


Comme Ecolo, les socialistes flamands et Groen! veulent également qu'Yves Leterme fasse une déclaration devant la Chambre la semaine prochaine et qu'il pose dans la foulée la question de confiance. Pour le chef de groupe sp.a à la Chambre Peter Vanvelthoven tout comme pour la députée Groen! Meyrem Almaci, le premier ministre affiche un mépris éhonté du parlement en se limitant à répondre à des interpellations. "Le moins qu'on puisse attendre du premier ministre est qu'il vienne expliquer les raisons de sa démission et qu'il donne des indications sur la suite des événements", dit M. Vanvelthoven pour qui Yves Leterme est coresponsable de l'impasse dans laquelle se trouve le pays depuis un an.