Interdiction de l'abattage rituel: "La crise la plus grave depuis la Seconde Guerre mondiale" pour les juifs de Belgique

La communauté juive de Belgique est en colère. Le mot est faible : l’interdiction annoncée de l’abattage rituel à partir de 2019 aussi bien en Flandre qu’en Wallonie - la Région bruxelloise doit encore se positionner - est perçue comme une atteinte directe à la liberté de culte.

Christian Laporte
Interdiction de l'abattage rituel: "La crise la plus grave depuis la Seconde Guerre mondiale" pour les juifs de Belgique
©AFP
Les responsables religieux juifs redoutent une emprise politique sur la liberté des cultes israélite et musulman. Ils plaident pour un compromis maintenant l'abattage traditionnel. La Région de Bruxelles-Capitale ne s'est pas encore déterminée. Rencontre.

La communauté juive de Belgique est en colère. Le mot est faible : l’interdiction annoncée de l’abattage rituel à partir de 2019 aussi bien en Flandre qu’en Wallonie - la Région bruxelloise doit encore se positionner - est perçue comme une atteinte directe à la liberté de culte. La sienne mais aussi celle

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité