Le tribunal correctionnel de Charleroi a acquitté lundi le père Samuel, âgé de 77 ans. 

Le prêtre était poursuivi par la justice pour escroquerie, exercice illégal de la médecine, violation du secret professionnel et célébration illégale de mariage. Six autres prévenus, membres de l'entourage du père Samuel, sont également acquittés d'escroquerie. Après quatre audiences, le tribunal correctionnel de Charleroi a rendu lundi son jugement dans le procès du père Samuel. Sept plaignants estimaient avoir été victimes des agissements du prêtre.

Le ministère public avait requis l'acquittement à l'encontre des sept prévenus, soulignant l'absence de preuves de manœuvres frauduleuses de la part des suspects. Tous les avocats de la défense avaient plaidé l'acquittement pour leurs clients, rejoignant la position du ministère public.

À la sortie de l'audience, le père Samuel a remercié la juridiction. "Je remercie le tribunal de sa décision. J'étais sûr à 100% d'être acquitté. J'ai toujours été honnête dans ce dossier."

Du côté des parties civiles, la déception était grande. "On le laisse faire tout ce qu'il veut et il s'en sort encore. Nous sommes déçus par ce jugement. Il faudra voir avec nos avocats mais on pourrait interjeter appel."