Ludivine Dedonder annonce un accord sur l’augmentation du budget de la Défense

Les dépenses de Défense seront portées à 1,54 % du PIB à l'horizon 2030.

Ludivine Dedonder annonce un accord sur l’augmentation du budget de la Défense
©JC Guillaume

Le Conseil des ministres restreint (kern) s’est mis d’accord, ce vendredi matin, sur l’ampleur de l’augmentation des dépenses de Défense pour les prochaines années.

"Le kern est tombé d'accord sur une trajectoire budgétaire de croissance avec un effort de Défense à 1,54 % du PIB à l'horizon 2030", a communiqué Ludivine Dedonder (PS), ministre de la Défense, vendredi midi. "Ce point sera confirmé par le Conseil des ministres de la semaine prochaine", précise-t-elle.

Cela fait des mois que la socialiste travaille sur une actualisation de la Vision stratégique de la Défense à l’horizon 2030. La Vision initiale, sortie en 2016, prévoyait des investissements majeurs (F-35, navires, drones, blindés…) pour 9,2 milliards d’euros, portant les dépenses de Défenses de la Belgique à 1,3 % du PIB à la fin de la décennie, contre 0,91 % en 2016.

Le plan Dedonder prévoit une revalorisation de ce plan d’investissements. L’ambition de la ministre était de porter l’effort de Défense à 1,6 % du PIB d’ici 2030. Les écologistes d’Écolo et de Groen, ainsi que Vooruit ne voulaient toutefois pas aller au-delà de 1,45 %. Un accord a donc été trouvé sur le chiffre de 1,54 %.

"Il s'agit d'un accord de principe, précise une source gouvernementale. Ludivine Dedonder doit maintenant étayer sa stratégie pour en défendre les détails devant le Conseil des ministres."

Parmi les acquisitions envisagées, on parle d’une nouvelle capacité d’hélicoptères, des blindés et drones supplémentaires, ou encore des batteries de missiles antiaériens.