L’émergence d’une extrême droite francophone ? "Un risque à prendre au sérieux"

Contrairement à la France ou à la Flandre, la Belgique francophone semble préservée face à la montée de l’extrême droite. Pour le politologue Benjamin Biard (Crisp), la demande électorale pour ce genre de parti existe et pourrait, un jour, être satisfaite.

L’émergence d’une extrême droite francophone ? "Un risque à prendre au sérieux"
©BELGA
En France, Marine Le Pen s’est hissée au rang de challenger naturel aux élections présidentielles. Pour la deuxième fois en lice au second tour de la course à l’Élysée, elle prétend offrir un contre-modèle souverainiste...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet