"La femme du policier" : Autopsie de la violence conjugale

Trois heures pour décortiquer le naufrage d’un couple. Un film fort signé par l’Allemand Philip Gröning.

"La femme du policier" : Autopsie de la violence conjugale
Hubert Heyrendt
Trois heures pour décortiquer le naufrage d’un couple. Un film fort signé par l’Allemand Philip Gröning.

Pendant près de trois heures, Philip Gröning examine à la loupe un couple a priori banal dans "La femme du policier". Pour son retour à la fiction

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité