"1917", un tournage conçu comme une chorégraphie collective: "À la fin de la prise, tout le monde planait"

"1917", un tournage conçu comme une chorégraphie collective: "À la fin de la prise, tout le monde planait"
©Reporters
“It’s a single shot film.” “C’est un film plan-séquence.” Ces six mots ouvraient le scénario de 1917. Pour le directeur de la photographie Roger Deakins, c’était la promesse d’un défi excitant, mais, aussi, “le danger...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet