Portraits sans paysages, le business autour de l’humanitaire

Portraits sans paysages du Nimis Groupe fait partager le drame caché des migrants enfermés.

Dans "Portraits sans paysage", les acteurs jouent une scène évoquant le logo du HCR.
Dans "Portraits sans paysage", les acteurs jouent une scène évoquant le logo du HCR. ©Beata Sparagowska
Nous avons présenté dans le supplément culturel de La Libre, la nouvelle pièce du Nimis Groupe, menée par Anne-Sophie Sterck. Portraits sans paysage mêle la dénonciation, les informations et une sorte d'humour pour raconter « l'accueil des migrants », c'est-à-dire bien...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité