Peggy Sastre, journaliste et essayiste : "Notre époque est celle d’un alarmisme des petites nuisances"

"Aujourd’hui, l’air du temps n’en a pas terminé avec le catastrophisme" , explique Peggy Sastre en préambule de son ouvrage La Haine orpheline. Et s’inquiète : "Nous en venons, à l’instar de notre système immunitaire qui se grignote lui-même sous l’effet d’un environnement aseptisé, à nous créer artificiellement une adversité pour alimenter nos défenses naturelles comportementales, lentement et laborieusement façonnées au fil des millions d’années de haute lutte qu’auront livrée nos gènes pour se perpétuer." L’auteure émet une hypothèse, forcément provocatrice, qu’elle développe tout au long de son raisonnement : et si notre environnement avait changé trop vite pour notre esprit, "calibré durant des centaines de milliers d’années pour fonctionner dans un état de stress et de conflictualité permanent " ?

Clément Boileau
Peggy Sastre, journaliste et essayiste : "Notre époque est celle d’un alarmisme des petites nuisances"
©D.R. & Anne Carrière
En passer par une lecture darwinienne - ou tout simplement biologique, vu que la théorie de l’évolution est désormais le socle unificateur de la biologie - permet de se focaliser sur les causes distales ou ultimes de nos comportements, là où les...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité