Faut-il réautoriser l'abattage à la ferme?

Le 23 septembre dernier , Céline Tellier (Écolo), ministre wallonne du Bien-être animal et Willy Borsus (MR), ministre wallon de l’Agriculture, ont annoncé qu’un budget de 100 000 euros allait être dédié à une étude de faisabilité sur l’abattage d’animaux à la ferme. Est-ce l’avenir ? Un requiem pour les abattoirs traditionnels ?

Entretiens : Louise Vanderkelen & Thierry Boutte
Faut-il réautoriser l'abattage à la ferme?
©Unsplash

Oui pour Sylvie La Spina, ingénieure agronome au sein de Nature & Progrès Belgique, auteure de "Abattage à la ferme, pistes pour une concrétisation en Wallonie"

Le transport vers l’abattoir stresse

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité