Malgré le retour de la croissance, le déficit public global se détériore

Le rapport du Comité de monitoring était attendu avec beaucoup d’intérêt du côté des cabinets ministériels. Un vent favorable nous l’a acheminé, et les résultats sont très disparates. En résumé : côté fédéral (entité I), les nouvelles sont plutôt bonnes, tandis que du côté des Régions et des pouvoirs locaux (entité 2), les nouvelles ne sont guère réjouissantes. Résultat des courses : malgré le retour de la croissance, plus forte qu’attendu en début d’année pour cette année surtout (+5,5%), le déficit public global (entité 1 et entité 2) se détériore.

Malgré le retour de la croissance, le déficit public global se détériore
©BELGA
Alors que les "sans papiers" de l’église du Béguinage et l’affaire "Haouach" mettent la Vivaldi sous pression, en coulisses, les discussions techniques sur le plan budgétaire ont commencé. Elles vont préparer la première épure du budget de l’année 2022 et surtout orienter les discussions à la rentrée de septembre sur la prolongation ou pas des mesures de soutien. Entre l’aile gauche et l’aile droite du gouvernement, on n’est manifestement pas tout à fait raccord sur les efforts budgétaires encore à déployer, qui coïncideront de surcroît avec les premiers investissements pour le redéploiement...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité