Les films d’Hollywood en ligne plutôt qu’en salles ? La réplique du patron de Kinepolis

Le cours de Kinepolis a dévissé ce vendredi à la Bourse de Bruxelles. En cause, la stratégie de certains studios américains en matière de diffusion. Une menace sur les revenus des exploitants de salles?

Les films d’Hollywood en ligne plutôt qu’en salles ? La réplique du patron de Kinepolis
©BELGA
L'action Kinepolis a connu une nouvelle journée mouvementée vendredi à la Bourse de Bruxelles : son cours a dévissé de plus de 10 %. En cause, l’annonce par les studios américains Warner de sa volonté de diffuser tous ses films prévus en 2021 aux États-Unis – dont les très attendus “Matrix 4” et “Dune” – sur leur plateforme...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité