La Stib pousse sur l'accélérateur, les bus seront bientôt électriques

La Stib passe à l'électrique. Les travaux commenceront dès 2023 et devraient prendre fin mi-2024.

Bruxelles - Neder-Over-Heembeek: Depot STIB - Le premier bus a hydrogene est en phase test pour une periode de deux ans a la STIB. SI les essais sont concluants, le dispositif pourrait etre etendu a une partie du parc de bus de la societe de transports bruxelloise. A Bruxelles le 26 aout 2022 (JC Guillaume)
Le premier bus a hydrogene est en phase test pour une periode de deux ans a la STIB. SI les essais sont concluants, le dispositif pourrait etre etendu a une partie du parc de bus de la societe de transports bruxelloise. ©JC Guillaume

L'électrification de la flotte de bus de la STIB s'accélère. Quatre nouvelles lignes exploitées avec des bus électriques articulés vont voir le jour d'ici deux ans. Après Pannenhuis, la STIB vient de recevoir l'autorisation d'installer six bornes de rechargement supplémentaires à proximité du Westland Shopping d'Anderlecht, a-t-elle annoncé vendredi.

Le temps de chargement ne dure que quelques minutes

Pour charger ses bus électriques articulés, la STIB a besoin de bornes de rechargement situées aux terminus des lignes concernées. La société bruxelloise de transport public vient de recevoir le permis pour installer six bornes à côté du Westland Shopping, à Anderlecht.

Elle exploite actuellement trois types de bus électriques: des midi bus, des bus standard et des bus articulés. Les batteries des midibus et bus standard sont chargées quand les véhicules sont au dépôt.

Les bus articulés doivent quant à eux également être rechargés en exploitation sur le réseau, ce qui nécessite d'équiper les terminus de bornes de rechargement. Les quatre premières bornes de rechargement ont été installées en avril 2019 au terminus de la ligne 64, à la Porte de Namur (2 bornes), et à l'entrée du dépôt de Haren (2 bornes). Le temps de charge au terminus ne dure que quelques minutes et permet une autonomie de 30 à 40 km, amplement suffisante.

Selon le CEO de la STIB Brieuc de Meeûs, six nouvelles bornes vont être installées aux terminus Moortebeek et Westland, à côté du Westland Shopping à Anderlecht. Ces terminus accueillent les lignes 46, 53 et 89.

Des travaux de 2023 à mi- 2024

Les travaux débuteront en 2023 et s'achèveront à la mi-2024. La STIB pourra ainsi exploiter ces trois lignes avec des bus électriques articulés en 2025.

Au total, 18 terminus seront équipés de mâts de rechargement d'ici l'électrification complète de la flotte. Le permis a déjà été obtenu pour le site de Pannenhuis pour la ligne 46. D'autres sites vont suivre, au fur et à mesure de l'électrification et de l'obtention des permis.

La STIB exploite actuellement la ligne 64 avec des bus électriques articulés. À partir de 2025, quatre lignes supplémentaires seront exploitées avec des bus électriques articulés : les lignes 46 (Pannenhuis - Moortebeek), 53 (Marly - Westland Shopping Center), 87 (Simonis - Beekkant) et 89 (Gare Centrale - Westland Shopping Center). D'autres lignes suivront entre 2027 et 2029 et toutes les lignes de bus exploitées avec des bus articulés seront électrifiées d'ici la fin 2035.

Aménagement des dépôts

Électrifier la flotte de bus nécessite d'aménager les dépôts en conséquence. Deux dépôts permettent actuellement de remiser et charger des bus électriques en plus des autres modèles de véhicules: Jacques Brel et Haren.

La seconde phase du dépôt Marly, qui permettra d'y recharger des bus électriques, sera terminée fin 2024. L'électrification complète des dépôts Jacques Brel et Petite Île est prévue en 2025-2027. Les travaux sur le site de Haren sont prévus pour 2027-2032 et ceux du dépôt Delta actuel en 2033-2035.

Un nouveau dépôt supplémentaire pour les bus électriques sera également construit sur le site de Delta, en partenariat avec Bruxelles Propreté, entre 2033 et 2035.