Des perquisitions menées par l'Autorité de la Concurrence dans le secteur de la presse écrite

Elles concernent notamment l'éditeur DPG Media.

Pile de journaux
Pile de journaux ©Copyright (c) 2018 Photo Kozyr/Shutterstock. No use without permission.

L'Auditorat de l'Autorité belge de la Concurrence (ABC) indique mardi procéder à des perquisitions dans le secteur de la distribution de la presse écrite, plus précisément dans une entreprise active dans la distribution et chez un éditeur de presse. Des perquisitions ont notamment été menées au sein du groupe flamand DPG Media, a appris l'agence Belga.

L'Autorité de la Concurrence les soupçonne d'avoir pu conclure des accords ou engager des pratiques concertées concernant l'appel d'offres relatif à la concession de services pour la livraison de journaux et de magazines reconnus en Belgique pour la période 2023-2027.

Une porte-parole de l'éditeur DPG Media a confirmé que l'Autorité de la concurrence s'y était rendue lundi, mais n'a pas pu donner d'autres informations.

La perquisition constitue une étape préliminaire dans la poursuite de pratiques anticoncurrentielles et ne préjuge en rien de l'issue de l'enquête en cours, souligne l'ABC, qui n'a pas fait de commentaire sur la durée possible de cette enquête.

Le mois dernier, bpost annonçait par ailleurs avoir réalisé un "examen de conformité" concernant sa concession pour la distribution des journaux, examen qui aurait révélé de possibles malversations autour de ce contrat, sous la forme de collusion entre bpost et des éditeurs. Ce qui a poussé le CEO Dirk Tirez à faire un pas de côté, le temps d'un audit qui doit éclaircir toute l'affaire (et dont les conclusions ne sont pas encore connues).