Les tours North Galaxy, acquises par un fonds sud-coréen, sont vente de l'année pour la 3e fois

Le SPF Finances qui occupe les deux tours localisées dans le quartier Nord change encore de propriétaire.

Les tours North Galaxy, acquises par un fonds sud-coréen, sont vente de l'année pour la 3e fois
©D.R.

Depuis presque un an, et de manière plus ostensible depuis novembre de l’année dernière, le marché immobilier belge attend que se concrétise la vente des tours jumelles (27 étages) North Galaxy dans le quartier Nord. C’est aujourd’hui chose faite. L’acheteur est un fonds d’investissement sud-coréen représenté par Knight Frank Investment Management. Les vendeurs, le fonds de pension danois ATP (pour 90 %) et Axa Reim (10 %), ont été conseillés par l’équipe Capital Markets de CBRE Belgique.

Celle-ci ne peut en aucun cas évoquer de prix mais n'en annonce pas moins avec une fierté toute légitime qu'il s'agit du plus grand deal de l'année en Belgique, hors éventuelle cession de portefeuille, et "qu'il s'agira d'une des plus importantes transactions d'actifs unique cette année en Europe".

Dans le marché, on parle d’une fourchette de prix entre 600 et 650 millions d’euros. Quant à l’intérêt du fonds sud-coréen, il était également connu, étant un des rares, dit-on, à pouvoir mettre un volume aussi élevé sur la table, l’opération ayant duré plus que prévu en partie pour cause de pandémie.

Le hub central du SPF Finances

Pour ce qui est du record en termes de prix, il s’explique par la taille du bâtiment : avec ses 105,000 m2, le North Galaxy est le deuxième plus grand immeuble de Belgique. Mais aussi par le profil de risque extrêmement faible de l’opération : son locataire est parmi les mieux cotés, dont on peut de surcroît penser qu’il restera fidèle à son siège pour plusieurs années. CBRE indique en effet que les trois bâtiments composant le North Galaxy seront prochainement occupés à 100 % par un SPF Finances engagé dans un bail à long terme et qui a exprimé son souhait de réaménager les locaux.

C’est d’ailleurs pour les mêmes raisons de taille et de bon locataire que les tours North Galaxy représentent pour la troisième fois la vente record d’une année ! Elles l’avaient été en 2003 quand elles ont été acquises par Cofinimmo à 390 millions d’euros et à nouveau en 2014 quand elles ont été rachetées par ATP et Axa Reim à 475 millions d’euros.

Un doublé dans les records

Par contre, elles ne sont pas le bâtiment le plus cher du pays. Hasard de calendrier, c’est le même jour que le développeur Eaglestone annonce une très belle vente : celle des 8,200 m2 de la partie bureaux de son projet K-Nopy, situé à l’angle de la rue de Trèves et de la rue de Toulouse dans le quartier Européen, à l’État néerlandais, qui y implantera son ambassade bilatérale à Bruxelles et sa représentation permanente auprès de l’Union européenne. Le montant de la transaction dépasse les 78 millions d’euros. Soit un prix encore inégalé pour des bureaux de 9 500 euros du mètre carré.