Améliorer l'efficacité énergétique du parc immobilier belge coûtera jusqu'à 400 milliards d'euros

La BNB estime qu'il faudrait rénover 170 000 habitations par an pour que la Belgique atteigne ses objectifs.

Améliorer l'efficacité énergétique du parc immobilier belge coûtera jusqu'à 400 milliards d'euros
©Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

Améliorer l'efficacité énergétique du parc immobilier résidentiel belge d'ici 2050 coûtera entre 250 et 400 milliards d'euros, selon une estimation de la Banque nationale de Belgique. Pour atteindre l'objectif PEB fixé, le montant à débourser pour la rénovation d'une maison se situera entre 50 000 et 80 000 euros, estime la BNB. Selon ses calculs, 3 % du parc résidentiel, soit 170 000 maisons, devraient faire l'objet d'une rénovation approfondie chaque année.

"Il s'agit d'un défi énorme", commente la BNB. D'autant plus que la moitié des ménages ne peuvent se permettre ces travaux. D'autres obstacles s'ajoutent à l'aspect financier comme la pénurie de main-d'oeuvre dans le secteur de la construction mais aussi le délai d'amortissement de ces investissements, qui peut être très long.

Sur le même sujet