Un architecte belge remporte l'appel à projets pour aménager les abords et le parvis de Notre-Dame de Paris

La maire de Paris Anne Hidalgo a partagé un aperçu du projet sur son compte Twitter.

La Libre Eco
La cathédrale Notre-Dame de Paris avait été partiellement détruite lors d'un incendie en 2019.
La cathédrale Notre-Dame de Paris avait été partiellement détruite lors d'un incendie en 2019. ©AFP

Le cœur de Paris sera un peu plus belge à l'avenir. C'est en effet le projet emmené par l'architecte belge Bas Smets qui a été sélectionné pour l'aménagement des abords et du parvis de la cathédrale Notre-Dame de Paris. La capitale française avait lancé un appel à projet afin d'agencer les alentours de l'édifice ravagé par un important incendie en 2019.

Quatre projets avaient été retenus pour la phase finale, et c'est celui de Bas Smets, associé aux bureaux parisiens GRAU et Neufville-Gayet, qui a remporté la mise.

"Les abords et le parvis de Notre-Dame se transforment. La Seine et la nature ont une place majeure dans le projet de l'équipe de Bas Smets retenu par le jury. Mieux mettre en valeur notre belle cathédrale pour mieux la révéler, dans le respect de son histoire qui nous oblige" (sic), commentait sur son compte Twitter Anne Hidalgo, la maire de Partis, au moment d'annoncer les vainqueurs.

Un projet sobre et épuré qui a donc séduit le jury. Le chantier concernera le parvis, les jardins et les rues voisines, précisait le journal français Le Parisien. Les travaux succéderont à ceux de restauration de la cathédrale, qui devraient être bouclés pour fin 2024.