Des hackers turcs revendiquent le piratage du site de "Charlie Hebdo"

Le groupe de hackers turcs Akincilar a revendiqué jeudi dans un message transmis au Nouvel Observateur le piratage mercredi du site internet du magazine satirique "Charlie Hebdo", justifiant sa démarche comme "une lutte contre une publication qui attaque [ses] croyances et [ses] valeurs morales", rapporte le magazine français sur son site internet.

AFP
Des hackers turcs revendiquent le piratage du site de "Charlie Hebdo"
©AFP

Le groupe de hackers turcs Akincilar a revendiqué jeudi dans un message transmis au Nouvel Observateur le piratage mercredi du site internet du magazine satirique "Charlie Hebdo", justifiant sa démarche comme "une lutte contre une publication qui attaque [ses] croyances et [ses] valeurs morales", rapporte le magazine français sur son site internet. Les hackers poursuivent en expliquant que "le site www.charliehebdo.fr est devenu notre cible [après] cet affront à nos valeurs religieuses. Puisqu'il est méprisant envers notre prophète, nous avons mis notre contenu sur la page d'accueil [du site] pour protester".

Akincilar ajoute qu'il s'est donné pour "mission" de "lutter contre les publications qui attaquent nos croyances et nos valeurs morales et qui proposent des contenus pornographiques et satanistes", mais aussi "les publications adversaires à la Turquie".

Enfin, le groupe de hackers affirme n'avoir "rien à voir avec l'agression au cocktail Molotov" des locaux de Charlie Hebdo. "Nous ne soutenons pas du tout ce type d'attaque perpétrée avec violence", précise-t-il.

Sur le même sujet