Au Burundi, droits de l’Homme ou terres rares ? Un ex-ambassadeur américain a choisi

Contrairement à l’UE, Washington vient de lever les sanctions visant des officiels burundais. Une décision qui épouse les intérêts miniers de l’ex-ambassadeur américain dans les Grands Lacs, Peter Pham.

Au Burundi, droits de l’Homme ou terres rares ? Un ex-ambassadeur américain a choisi
La décision, le 18 novembre 2021, par le président Joe Biden de lever les sanctions imposées en novembre 2015 au Burundi à huit personnalités...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité