Les "faux talibés", ces enfants esclaves qui font la honte du Sénégal

Autrefois respectable, l’éducation coranique des élèves vire à l’esclavagisme d’enfants.

Les "faux talibés", ces enfants esclaves qui font la honte du Sénégal
©DdM
Nous sommes bien au Sénégal, en 2022. Des enfants de la rue traînent au cœur des villes à la recherche d’un don, d’une petite pièce ou d’un bout de pain. Ce sont majoritairement des garçons de 3 à 14 ans qui sillonnent les trottoirs, les embouteillages et les gares. Leurs petits seaux en plastique et leurs vêtements crasseux les différencient...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité