Un A380 a décollé jeudi matin de l'aéroport de Beja, dans le sud du Portugal, pour se rendre en Chine d'où il devrait opérer le rapatriement de quelque 350 citoyens européens depuis la ville de Wuhan, où a débuté une épidémie de coronavirus le mois dernier. Des images de la chaîne de télévision portugaise Sic Noticias montrent jeudi l'avion bleu ciel de la compagnie HiFly quitter le sol. L'avion de la compagnie basée à Beja est sans doute l'un des deux appareils prévus dans le cadre du mécanisme de protection civile de l'UE activé cette semaine par la France. L'opération doit bénéficier à de nombreux citoyens français, mais aussi à d'autres citoyens européens ayant émis le souhait de quitter la région où s'est déclarée l'épidémie. Le ministre portugais des Affaires étrangères a confirmé que l'avion ayant décollé jeudi entre dans le cadre d'une opération européenne.

Avec l'avion de HiFly, "on doit rapatrier quelque 350 passagers européens, de différentes nationalités, y compris des Portugais", a déclaré à Sic Noticias Antonios Efthymiou, le commandant grec de l'appareil A380.

L'appareil va faire escale à Paris pour recueillir une équipe médicale. Il décollera ensuite vers Hanoï au Vietnam avant de repartir vendredi vers la Chine, selon le quotidien Publico.