"En Amazonie, la forêt est agressive. Y vivre est tout un apprentissage"

L'agronome Sabine Bouchat est la lauréate 2018 du Trophée "Solidarité" des Belges du bout du monde. Elle vit depuis les années 1990 dans un village indien d'Amazonie. "La forêt est dure. Mais si on essaye de la dominer, on la détruit."

De l’Amazonie à la forêt de l’Ituri (RD Congo), en passant par l’Antarctique et les montagnes d’Afrique du Sud, quatre femmes scientifiques belges nous racontent leur travail en terrain extrême mais aussi leur expérience d’un milieu encore essentiellement...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité