Coronavirus dans le monde: de nouveaux records de contaminations en France et au Royaume-Uni

Voici les informations concernant la pandémie mondiale de coronavirus.

Coronavirus dans le monde: de nouveaux records de contaminations en France et au Royaume-Uni
©AFP
AFP

EUROPE

Record de contaminations en France avec près de 180.000 cas

La France a enregistré un nouveau record de contaminations au Covid-19 mardi avec près de 180.000 nouveaux cas dans les dernières 24 heures, après avoir déjà franchi le seuil des 100.000 cas le jour de Noël. Précisément, 179.807 contaminations ont été enregistrées en 24 heures, selon les données publiées mardi soir par Santé publique France.

Plus de 129.000 cas au Royaume-Uni, un nouveau record

Le Royaume-Uni, confronté à une propagation fulgurante du variant Omicron, a enregistré mardi 129.471 cas de Covid-19 supplémentaires en Angleterre et au Pays de Galles, un nouveau record depuis le début de la pandémie. Le pays, l'un des plus touchés en Europe par la pandémie, a recensé 18 décès supplémentaires en 24 heures, pour un total de 148.021.

Ces chiffres n'incluent toutefois pas l'Irlande du Nord et l'Écosse, la collecte des données étant perturbée en raison des vacances.

Chaque nation du Royaume-Uni est compétente pour les questions sanitaires.

Le Pays de Galles, l'Irlande du Nord et l'Écosse ont décrété un durcissement des restrictions après Noël, mais le gouvernement de Boris Johnson, compétent pour l'Angleterre, a décidé de ne pas serrer davantage la vis, s'appuyant notamment sur des études montrant un risque d'hospitalisation plus faible avec le variant Omicron par rapport au Delta dominant jusqu'à récemment.

La Grèce enregistre un nouveau record de cas quotidiens

La Grèce a enregistré mardi un nouveau record de cas quotidiens de Covid-19, la preuve d'"une tendance à la hausse du pourcentage de contaminations liées au nouveau variant Omicron", selon les autorités sanitaires.

Les autorités sanitaires ont annoncé "21.657 nouveaux cas du Covid-19 en 24 heures", plus que le double du nombre de cas enregistrés lundi (9.284).

Au total, 1.105.885 infections ont été enregistrées depuis l'apparition de la pandémie, dont la majorité à Athènes et à Thessalonique, deuxième ville grecque dans le Nord du pays.

Face à cette flambée de contaminations, Athanassios Exadaktylos, président de l'Ordre des médecins grecs, a appelé "au port du masque à l'extérieur et l'intérieur", redevenu obligatoire depuis la semaine dernière, et "à la limitation du nombre de rassemblements et des rencontres".

Le nombre de décès quotidiens dus au virus se compte en dizaines ces derniers mois en Grèce.

Les autorités ont recensé mardi 60 morts en 24 heures contre 66 la veille et 79 dimanche. Le 14 décembre, le pays avait enregistré un record de 130 décès en 24 heures, un chiffre repassé depuis en dessous de 100.

Au total 20.557 morts ont été enregistrés jusqu'ici en Grèce qui compte une population de 10,7 millions de personnes.

Le nombre de malades intubés dans les hôpitaux, toujours sous pression, s'élève actuellement à 635.

Pour tenter d'enrayer cette nouvelle vague de Covid-19, la Grèce a annoncé lundi de nouvelles restrictions pour les restaurants et bars qui devront fermer à minuit à partir du 3 janvier et n'accueillir des tablées que de six personnes maximum.

Le télétravail dans les secteurs public et privé doit passer de 20% actuellement à 50% à partir du 3 janvier, avant une réévaluation de la situation par les autorités sanitaires le 16 janvier.

Le variant Omicron désormais dominant aux Pays-Bas

Le variant Omicron du coronavirus est désormais dominant aux Pays-Bas, a annoncé mardi l'Institut national néerlandais pour la Santé publique et l'Environnement (RIVM). Cela signifie concrètement que plus de la moitié des contaminations enregistrées sont dues à ce variant. Le variant Delta occupe désormais la deuxième place. L'Institut national néerlandais pour la Santé publique et l'Environnement s'attend à ce que la propagation rapide du variant Omicron "entraîne des infections supplémentaires dans un avenir proche, ce qui augmentera également le nombre d'hospitalisations".

La Finlande bloque l'entrée des voyageurs étrangers non vaccinés

Les voyageurs étrangers non vaccinés contre le Covid-19, même munis d'un test négatif, ne pourront plus entrer en Finlande à compter de ce mardi, a annoncé le gouvernement pour contrer la vague d'Omicron.

Seuls peuvent entrer les voyageurs étrangers avec un test Covid-19 négatif et pouvant prouver une vaccination complète ou une infection passée, a annoncé le ministère de l'Intérieur au terme d'une réunion du gouvernement.

Un porte-parole des garde-frontières a confirmé à l'AFP que les étrangers non vaccinés seraient refoulés, sauf s'ils figurent sur une liste d'exceptions (résidents en Finlande, travailleurs essentiels, diplomates, etc.).

L'Allemagne achète un million de médicaments antiviraux à Pfize

Les premières livraisons du médicament antiviral Paxlovid devraient arriver en janvier, a déclaré M. Lauterbach à l'agence de presse allemande (dpa), ajoutant que le médicament semblait très prometteur. "Je pense que cela nous permettra d'éviter de nombreux cas graves dans les unités de soins intensifs", a-t-il déclaré. Le Paxlovid n'a pas encore reçu l'approbation de l'Agence européenne des médicaments (EMA), mais cette dernière a autorisé son utilisation en cas d'urgence, à la mi-décembre. La FDA, l'organisme américain de surveillance des médicaments, a quant à elle accordé une autorisation d'urgence au Paxlovid juste avant Noël. Le ministre allemand a déclaré que son pays lui donnerait également le feu vert. Si des médicaments comme le Paxlovid sont considérés par les experts comme un outil essentiel dans la lutte contre le Covid-19, ils sont beaucoup plus chers et souvent plus difficiles à administrer que les vaccins. Le gouvernement et les responsables de la santé publique en Allemagne ont mis en garde contre une recrudescence des nouveaux cas en janvier, causée par l'apparition récente du variant Omicron beaucoup plus contagieux.

Changement en France et en Suède

En Suède, un test Covid négatif est obligatoire à partir de ce mardi pour tous les voyageurs à leur arrivée sur le territoire.

En France, de nouvelles règles d'isolement pour les malades et leurs contacts seront fixées par le gouvernement "d'ici la fin de semaine", a annoncé lundi le Premier ministre Jean Castex.

ASIE

La Chine confine

La Chine a confiné mardi plusieurs dizaines de milliers de personnes supplémentaires, au moment où le pays fait face à un nombre record de contaminations au Sars-CoV-2 à moins de 40 jours des JO d'hiver de Pékin. La ville de Xi'an (nord), célèbre pour l'armée souterraine du premier empereur de Chine, était ainsi soumise mardi à une sixième journée de stricte quarantaine après un rebond épidémique limité.

A 300 kilomètres de là, plusieurs dizaines de milliers d'habitants d'un district à Yan'an ont reçu à leur tour pour consigne de rester chez eux, tandis que les entreprises devaient fermer leurs portes.

La Chine a fait état mardi de 209 nouveaux malades du Covid-19, soit le nombre de contaminations journalières le plus important depuis 21 mois. Les autorités chinoises appliquent depuis l'an dernier une stratégie "zéro Covid" qui consiste à tout faire pour limiter au maximum la survenue de nouveaux cas.

A l'approche des Jeux Olympiques d'hiver de Pékin (4-20 février 2022), la Chine redouble de vigilance et prend des mesures drastiques dès l'apparition d'un foyer. La vie est toutefois quasi-normale dans le pays depuis le printemps 2020 malgré des regains épidémiques limités et généralement maîtrisés en quelques semaines.

Le confinement de Xi'an est le plus important en Chine depuis celui de Wuhan, quand le monde découvrait avec effroi début 2020 un nouveau virus mortel. Seule une partie des 13 millions d'habitants de Xi'an a le droit de sortir pour le ravitaillement mais une seule fois tous les trois jours.

Le Qatar suspend les congés dans ses hôpitaux

Le principal groupe hospitalier public du Qatar a suspendu les congés de tout son personnel médical et administratif travaillant auprès des malades du Covid-19, a appris l'AFP mardi, alors que les infections sont en hausse dans les pays du Golfe. Le Qatar, comme d'autres Etats arabes de cette région, dont l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis, connaît un important rebond épidémique, avec des chiffres de contaminations quotidiens les plus élevés en plusieurs mois.

"En raison de l'augmentation récente du nombre de personnes infectées par le Covid-19 au Qatar (...) la décision difficile a été prise de suspendre toutes les demandes de congé approuvées et à venir pour le personnel médical et administratif travaillant dans des activités liées au Covid-19", a annoncé Hamad Medical Corporation dans une note interne vue par l'AFP.

Le groupe public, qui gère douze hôpitaux à travers le pays, a précisé que la décision entrait en vigueur "immédiatement et jusqu'à nouvel ordre".

Le riche émirat gazier, qui est par ailleurs en pleins préparatifs de la Coupe du monde de football 2022, est censé accueillir plus d'un million de visiteurs étrangers.

AMERIQUE

Argentine: forte hausse des cas de Covid

L'Argentine a connu une accélération de la pandémie de Covid-19, avec près de 34.000 nouvelles contaminations au cours des dernières 24 heures, 10.000 de plus que la veille, six fois plus qu'il y a une semaine, mais le chef de l'Etat a pour l'heure écarté de nouvelles mesures restrictives. Les 33.902 cas de contaminations rapportés mardi par les autorités représentent un chiffre jamais atteint depuis le pic de la dernière vague en mai-juin 2021.

Les 20.200 recensés lundi constituaient déjà un retour aux niveaux de juillet. Mi-novembre, le nombre de cas quotidiens s'était stabilisé à un peu plus d'un millier.

Vingt décès liés au Covid ont été reportés dans les dernières 24 heures, avec un taux d'occupation des unités de soins intensifs de 34%.

Le président Alberto Fernandez a écarté à ce stade de nouvelles mesures de restrictions, rappelant que l'état d'urgence sanitaire, cadre légal qui permet à tout moment à l'exécutif de décréter de telles mesures, a été récemment prolongé d'un an, jusqu'au 31 décembre 2022.

"Nous sommes tous préoccupés" par cette nouvelle vague d'infections, mais "si ce problème n'a pas été si grave, c'est parce que les Argentins ont été responsables et se sont fait vacciner", a-t-il déclaré à la presse présidentielle. Mais à ce stade, pas d'autres mesures que "celles déjà édictées" n'ont été prises.

Le 1e janvier entrera ainsi en vigueur sur tout le territoire un pass sanitaire pour les plus de 13 ans. Il faudra un schéma complet de vaccination pour participer à tout rassemblement de masse, y compris en extérieur, ou à des activités culturelles, sportives, religieuses en espace clos.

Depuis le début de la pandémie, l'Argentine a compté 5,5 millions de cas de Covid (pour 45 millions d'habitants), et 117.000 décès. 73% de la population a un schéma vaccinal complet.

Un navire de croisière empêché de débarquer au Mexique

Les autorités de l'Etat de Jalisco, dans l'ouest du Mexique, ont refusé lundi le débarquement d'un bateau de croisière à Puerto Vallarta, l'une des destinations les plus populaires du pays, en raison de cas de Covid-19 à bord. Selon les autorités sanitaires locales, 69 cas de coronavirus ont été confirmés parmi les membres de l'équipage.

Le navire de croisière Carnival Panorama est parti le 24 décembre de Long Beach, en Californie, et son itinéraire comprend des visites dans les ports mexicains de Mazatlan, Los Cabos (nord-ouest) et Puerto Vallarta, des destinations très prisées.

Le 24 décembre, avant le départ, cinq cas de Covid ont été détectés parmi l'équipage du navire, un chiffre qui est depuis passé à 69, a indiqué le ministère de la Santé de l'Etat de Jalisco dans un communiqué.

Le ministère n'a pas confirmé s'il s'agissait du variant Omicron.

En vertu du protocole, il a été demandé aux touristes à bord de présenter un test antigénique négatif avant d'être autorisés à débarquer, mais la société propriétaire du navire a décidé que personne ne devait débarquer et a abandonné l'escale lundi soir.

Le Carnival Panorama peut accueillir 3.936 passagers et 1.450 membres d'équipage, selon les données publiées par la compagnie sur son site web.

Les USA réduisent le temps de quarantaine de certaines personnes

Les Etats-Unis ont réduit de moitié, à cinq jours, la durée de la quarantaine des personnes infectées par le Covid-19, à condition qu'elles soient asymptomatiques.