Décès d'un jeune homme à la suite d'une intervention de police à Schaerbeek

Le jeune homme, nu, aurait fait un malaise après l'arrivée des agents sur les lieux. Pour sa soeur aînée, sa mort serait la conséquence de coups.

Décès d'un jeune homme à la suite d'une intervention de police à Schaerbeek
© BAUWERAERTS DIDIER
Belga

Un homme de 26 ans a fait un malaise lors d'une intervention de la police qui s'est déroulée dans la nuit de mercredi à jeudi sur la voie publique à Schaerbeek et est décédé jeudi en fin de journée à l'hôpital, a indiqué vendredi après-midi le parquet de Bruxelles, confirmant une information de RTLinfo. Une autopsie sera réalisée samedi. Une analyse toxicologique a également été demandée. Les premiers résultats ne devraient être communiqués que dans plusieurs jours. Une enquête a été ouverte pour établir les circonstances exactes des faits. La police a été appelée dans la nuit de mercredi à jeudi pour un jeune homme nu en train de détériorer un véhicule sur la voie publique à Schaerbeek, selon les premiers éléments dont dispose le parquet de Bruxelles. Après l'arrivée des agents sur les lieux des faits, la personne en cause a fait un malaise. Les policiers ont appelé une ambulance.

Le jeune homme, Mounir, "était balafré de partout comme s'il avait reçu des coups", selon les impressions recueillies par RTLinfo de sa grande soeur Hinde, qui avait été le voir à l'hôpital. "Le médecin lui a fait un scanner et Mounir avait un hématome dans le cerveau". Ces éléments confirment pour elle l'hypothèse que le décès de son frère est la conséquence de coups. Elle situe l'intervention de la police vers 04h00 du matin jeudi et son décès à 18h40. Hinde a indiqué à RTLinfo son intention d'organiser une marche blanche dans les prochains jours.