Les rénovations du Palais de justice bruxellois encore reportées : 15% des pierres sont à changer

Les travaux de rénovation seront encore reportés, nous apprend L'Echo.

Les rénovations du Palais de justice bruxellois encore reportées : 15% des pierres sont à changer
©FLEMAL JEAN-LUC
Louis Hanse

D’après Mathieu Michel, le secrétaire d’État en charge de la Régie des Bâtiments,ce sont principalement les côtés gauches et droits de la façade du bâtiment emblématique de la capitale qui sont les plus urgents à remplacer. Une récente étude approfondie de la façade a révélé l'état pitoyable de certaines pierres. La Régie des Bâtiments s’attend même à devoir rénover l’intégralité du Palais de justice, d’après son administrateur, Laurent Vrijdaghs.

Un changement qui s’annonce laborieux

Le renouvellement des pierres n’est pas un problème en soi, mais étant donné que le Palais de justice est un bâtiment classé (considéré comme un trésor national), les pierres qui vont être utilisés pour la reconstruction doivent être « d’origine », et cette fameuse roche d’origine se situe à Comblanchien, en Bourgogne. Il va donc falloir réussir à déceler des pierres de la même veine rocheuse que celle choisie par Joseph Poelaert lors de la construction du Palais de justice en 1866. Sans oublier que ces pierres vont devoir être taillées sur mesure…

Un retard conséquent

Au début de son mandat, Mathieu Michel a fait de la rénovation du Palais de justice une priorité. Très vite, il avait annoncé que d’ici 2023 les échafaudages entourant la façade auraient disparu. Dorénavant, avec la découverte de cette nouvelle difficulté, le secrétaire d’État évoque plutôt 2025. A l’heure actuelle, une chose est sûre, l’ensemble des échafaudages placés autour du Palais de justice devront être enlevés au plus tard en 2030, à l’occasion du bicentenaire de la Belgique. Pour rappel, ces échafaudages sont présents depuis 1984.

Sur le même sujet