US Open : Thomas Pieters remonte, Adrien Dumont de Chassart cède avec les honneurs

L'Anversois se replace dans le peloton de tête. Le jeune amateur belge craque sur le trou n°10 mais signe un excellent tournoi

M.T.
US Open : Thomas Pieters remonte, Adrien Dumont de Chassart cède avec les honneurs
©AFP

Grâce à un très beau 2e tour bouclé en 68 (-2), Thomas Pieters s’est bien replacé au classement de l’US Open qui se dispute sur le parcours du Country Club (par 70) de Brookline, à Boston. Àlors que la moitié du champ était encore sur le parcours, l’Anversois (dans le par au global) pointait dans le top 20 à trois coups de la tête. Ce vendredi, après douze trous hésitants, le no 1 belge a très bien négocié sa fin de partie, signant quatre birdies entre les trous 13 et 17. S’il parvient à conserver un tel niveau et faire preuve d’un peu plus de régularité, il pourrait parfaitement se mêler à la lutte pour les places d’honneur dans un tournoi plus ouvert que jamais.

Adrien Dumont de Chassart, en revanche, a connu une journée plus délicate. Après son fantastique 72 de la veille, le Villersois de 22 ans a rentré un score de 75 pour un total de +7, insuffisant pour passer le cut. C’est sur le trou no 10, où il concéda un triple bogey, que ses malheurs ont commencé. Jusque-là, avec 2 bogeys et 2 birdies, il était largement dans les clous pour passer le cut. Obligé de courir derrière le score, le jeune amateur belge prit ensuite davantage de risques avec, à la clé, trois autres bogeys. Logiquement, Adrien masquait mal une petite déception. Pour le premier Major de sa carrière, il espérait se qualifier pour le week-end. Mais nul doute qu’il positivera très rapidement. En se qualifiant pour cet US Open puis en tenant la dragée haute aux meilleurs joueurs du monde sur un parcours dantesque, il a prouvé avoir l’étoffe du futur champion. Il a tous les atouts pour réussir au plus haut niveau. Nul doute que cet US Open, tombé du ciel, lui servira de tremplin pour sa future carrière chez les pros.