Open de France : les malheurs de Hojgaard bénéficient à Pieters

Le leader danois a concédé un quintuple bogey sur un par 3!

M.T.
Open de France : les malheurs de Hojgaard bénéficient à Pieters
©DP World Tour

A l’aube du dernier tour, Thomas Pieters occupe la troisième place de l’Open de France (DP World Tour) qui se dispute sur le terrible parcours parisien du Golf National (par 71). Toujours aussi solide, l’Anversois a rendu, ce samedi, une très belle carte de 66 (5 birdies, aucun bogey) qui lui permet de totaliser 10 coups sous le par et d’occuper une position idéale, à deux du Danois Rasmus Hojgaard et à) un coup du Sud-Africain George Coetzee.

Largement en tête après les deux premiers tours, Hojgaard a connu un « moving day » très compliqué et a carrément vécu un cauchemar sur le trou n°2, un petit par 3 ceinturé par l’eau où il a envoyé trois fois sa balle dans l’obstacle avec, à la clé, un quintuple bogey hallucinant. Malgré ce coup du sort qui aurait pu l’abattre moralement, Hojgaard s’est bien repris et a finalement signe une carte de 74 qui lui permet de conserver la tête.

Vainqueur de la dernière édition du tournoi en 2019, Nicolas Colsaerts occupe la 49e place avec un global de -1. Après avoir passé son premier cut de l’année, le Bruxellois a bien démarré son troisième tour mais il a concédé sur la fin un bogey sur le 17 et surtout un triple bogey sur le 18, avec deux balles dans l’eau. Dur, dur. Mais sur ce parcours diabolique, la moindre erreur se paie cash. Épilogue ce dimanche.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...