Présentation de la nouvelle Jordan

Après une saison 2000 décevante, l'écurie du fantasque Eddy Jordan entend jouer à nouveau dans la court des grands. Juste derrière Ferrari et McLaren ?

L'écurie de Formule 1 Jordan-Honda a présenté, à Silverstone, sa nouvelle monoplace, l'EJ 11, sur laquelle Eddie Jordan compte beaucoup pour reprendre une progression interrompue par une saison 2000 "décevante et frustrante" à tous points de vue.

"Le partenariat avec Honda, c'est quelque chose dont je n'aurais même pas rêvé l'an dernier à la même époque. C'est notre chance, nous avons réuni tous les éléments pour que ça marche, moteur, pilotes et parraineurs. Si nous ne saisissons pas cette chance, ce sera notre faute", a déclaré le fondateur irlandais de l'écurie, qui a débuté en F1 en 1991.

L'écurie irlandaise, 6e des constructeurs avec 17 points, a accumulé les déceptions en 2000, en raison de gros problèmes de fiabilité et de beaucoup de malchance. Les deux pilotes n'étant pas en cause, ils n'ont pas changé: l'Allemand Heinz-Harald Frentzen, 33 ans et l'Italien Jarno Trulli, 26 ans, qu'Eddie Jordan considère comme "le meilleur duo de pilotes actuellement disponible en F1".

"Jordan est pour moi l'équipe du futur", a affirmé Frentzen, pour qui la collaboration avec Honda, qui a dominé la F1 de 1986 à 1991, avec McLaren et Williams, "nous donne de bonnes chances de gagner des courses". Le pilote d'essais sera le Brésilien Ricardo Zonta, qui vient de passer deux ans chez BAR-Honda.

Eddie Jordan a mis la barre à "plus de deux victoires et plus de 60 points en 2001", soit plus qu'en 1999, quand Jordan avait terminé troisième des constructeurs, derrière Ferrari et McLaren, et Frentzen troisième des pilotes, derrière Mika Hakkinen et Michael Schumacher.