La nuit à l'US Open: Djoko un peu nerveux, l'exploit de Minnen, un Top 10 au tapis, la lune de Zverev

Retour sur une nuit agitée à Flushing Meadows

La nuit à l'US Open: Djoko un peu nerveux, l'exploit de Minnen, un Top 10 au tapis, la lune de Zverev
©AP

Djokovic laisse un set à cause de la nervosité

Novak Djokovic a cédé un set lors de son premier tour face au Danois Holger Rune. Après la perte du deuxième set, le Serbe a profité d’un adversaire perclu de crampes pour s’imposer 6-1, 6-7 (5), 6-2, 6-1. "J'ai joué un très bon premier set", racontait le Serbe qui n’a pas manqué de souligner la difficulté de la pression lié à son défi de Slam.

"A 4-3 dans le deuxième, j'ai commencé à avoir un mauvais pourcentage de premières balles. Il faut lui donner du crédit pour s'être battu. La foule était derrière lui. C'était un peu difficile de jouer ce premier match pour moi, même si j'ai énormément d'expérience ici. Lui, c'était sa première expérience, mais même moi j'étais nerveux... Il ne pouvait plus bouger avec ses crampes. C'est une règle assez dur, car tu ne peux pas prendre de temps mort médical. Pourtant, cela t'empêche vraiment de jouer."

Au deuxième tour, il sera opposé au Néerlandais Griekspoor qui a livré une bataille en 5 sets pour battre l’Allemand Struff.

Zverev revient sur l'aller-retour de Tsitsipas sur la lune pour aller aux toilettes.

Alexander Zverev s'est imposé assez facilement contre Sam Querrey 6-4, 7-5, 6-2. Il a surtout fait parler de lui pour son passage en salle de presse. Alors qu'il évoquait Novak Djokovic, il a fait un petit détour sur… Tsitsipas. "Oui, il est le favori. Mais d'autres joueurs jouent bien et ont faim. Daniil est en très grande forme. Je pense que Stefanos peut être fort s'il ne fait pas un aller-retour sur la lune pour aller aux toilettes. Ça pourrait aider (sourire). Désolé, il fallait que je la fasse."

En revanche, ne lui parlez plus de son ancienne petite amie qui ne cesse de l'attaquer dans les médias en l'accusant de violences conjugales. L'Allemand ne veut plus en parler.La victime du jour Carreno Busta éliminé malgré deux balles de match
Les favoris se sont bien comportés dans l'ensemble.

La plus grande victime de cette 2e journée vient d’Espagne. Pablo Carreno Busta, tête de série n°9, a été éliminée par l’Américain Cressy alors que Carreno Busta avait remporté les deux premiers sets. Cressys, 151e mondial, a même sauvé deux balles de match dans le tie-break du 5e set pour écarter le bourreau de Djokovic lors des Jeux olympiques (match pour la médaille de bronze). Cressy, Américain d’origine Française, s’est imposé 5-7, 4-6, 6-1, 6-4, 7-6 (7).

Cinq autres têtes de série sont tombées

Outre Pablo Carreno Busta, cinq têtes de série sont tombées lors de cette 2e journée : Alex de Minaur (n°14), Lorenzo Sonego (n°20), Karen Khachanov (n°25) et David Goffin (n°27) et Fabio Fognini (n°28). Barty comme une grande
Lauréate à Wimbledon, l'Australienne Ashleigh Barty a franchi le premier tour en battant une ancienne top joueuse mondiale, Vera Zvonareva 6-1, 7-6. Si la n°1 a éprouvé des difficultés à boucler la rencontre, elle a assuré l'essentiel en écartant une balle de set. Elle retiendra surtout le premier set où elle a proposé un récital avec 7 aces, 13 coups gagnants et 80 % de points gagnés sur sa première balle de service.

Minnen, l’exploit belge qu’on attendait

Avec la difficile victoire d’Elise Mertens au premier tour et les revers de David Goffin et d’Alison Van Uytvanck, les Belges vivaient un début de quinzaine d’une grande tristesse. Le sourire est venu de Greet Minnen. Eliminée au troisième tour des qualifs par la tombeuse d’Ysaline Bonaventure, la fiancée de Van Uytvanck a connu la joie d’être lucky loser. Mais, au premier tour, elle était tombée sur un os nommé Nadia Podoroska (WTA 37) qui avait les demi-finales à Roland-Garros en 2020. Greet Minnen, 104e mondiale, s'est imposée 6-4, 1-6, 6-3 sur le court n°14 après 2 heures et 17 minutes de jeu. Elle défiera au 2e tour la Russe Liudmila Samsonova (WTA 52).

Les favorites sont toutes là au rendez-vous

La Russe Kerdermetova (n°29) s'est inclinée face à la Roumaine Cirstea 7-6 (5), 3-6, 6-0. La Tchèque Muchova (n°22) a été sortie par l'Espagnol Sorribes Tormo 6-2, 7-6. Les autres têtes de série se sont très bien comportées. Les plus grandes favorites sont toutes encore là dans cette partie de tableau : Barty, Bencic, Swiatek, Pliskova, Kvitova, … Il restait juste Andreescu qui n'avait pas encore bouclé son match.