Elle se poignarde en pleine audience au tribunal

Une femme a tenté de mettre fin à ses jours lundi matin en se poignardant lors d'une audience qui avait lieu à la 55e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles.

Belga
Elle se poignarde en pleine audience au tribunal
©IPM

La femme qui a tenté de mettre fin à ses jours lundi matin en se poignardant lors d'une audience qui avait lieu à la 55e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles a été privée de liberté en attendant d'être auditionnée. Une information judiciaire a été ouverte, a indiqué lundi le parquet de Bruxelles. La femme a été hospitalisée et devra subir une opération, mais ses jours ne sont pas en danger.

"Elle se sentait coupable"

La femme qui s'est blessée se sentait certainement coupable, selon l'avocate qui défend le mari de celle-ci. "Elle avait porté plainte contre lui pour violence conjugale mais elle avait ensuite retiré sa plainte. Elle a dû s'en vouloir d'avoir initié cette affaire", a commenté l'avocate.

"Je la connais et je pense qu'elle s'en voulait", a affirmé Me Catherine Toussaint. "Je pense qu'il s'agit vraiment d'une tentative de suicide", a-t-elle ajouté.

Me Toussaint est le conseil du mari de cette femme, Medhi B. Cet homme, âgé de 32 ans, comparaissait en effet lundi, notamment pour des faits de coups et blessures sur son épouse. Cette dernière avait porté plainte puis l'avait retirée.

Lundi, après avoir entendu à l'audience le réquisitoire du ministère public à l'encontre de son mari, elle a sorti un couteau et s'est blessée au niveau du cou. "En entendant le ministère public réclamer une peine de 50 mois de prison, elle s'en est voulue je pense", a commenté Me Toussaint. "Mon client, lui, est très inquiet. Il n'a pas de nouvelles de sa femme qui est hospitalisée à l'hôpital Brugmann. Mais elle est normalement hors de danger", a ajouté l'avocate.

Le jugement sera prononcé le 24 mars prochain.