"C’est la vie" : une succession de clichés sur la maternité et la grossesse

Une exploration, tout en sucre, de la naissance et du couple. Une comédie sans surprise

"C’est la vie" : une succession de clichés sur la maternité et la grossesse
©Orange Studio

C’est la vie s’ouvre sur des images de documentaires animaliers et, puisque l’homme est un animal comme les autres, enchaîne avec une série de scènes de couples faisant l’amour. Quelques mois plus tard, c’est la course pour arriver à la maternité de l’hôpital Saint-Roch à Paris, où les futures mères et leurs conjoint.e.s sont reçus par une équipe aux petits soins menée par la sage-femme en chef Dominique (Josiane Balasko). C’est parti pour cinq histoires d’accouchement…

Comédie sans surprise

Mais qu’a donc le cinéma français avec la maternité ? On se souvient, l’année dernière, de Sandrine Bonnaire en sage-femme dans Voir le jour de Marion Laine ou du ventre hors norme de Marina Foïs dans Énorme de Sophie Letourneur. La première posait un regard acéré sur le fonctionnement d’une maternité, la seconde une comédie totalement absurde tournée dans un vrai service de néo-natalité. Avec C’est la vie, Julien Rambaldi signe, lui, une comédie française qui ne sort jamais du cadre lui permettant une diffusion en prime time sur une grande chaîne. Une comédie qui ne nous réserve aucune surprise…

Coécrit avec un autre homme, Thomas Perrier, C’est la vie est une succession de clichés sur la maternité et la grossesse. La comédie aligne en effet péniblement des types : la femme d’affaires qui négocie jusque sur la table d’accouchement (Marie Drucker, la compagne du réalisateur), la lesbienne (Mélodie Richard) qui hésite à donner à son futur enfant un père ou une seconde mère, la quarantenaire stressée à l’idée d’avoir un grand prématuré (Florence Loiret-Caille), l’illuminée suivant les conseils de sa mère pour accoucher en mode zen (Sarah Stern) ou la célibataire adepte des coups d’un soir sur Tinder (Alice Pol). Et le traitement des conjoints ne vaut pas mieux.

Bref, malgré un joli casting, ça ne vole vraiment pas haut. On attendait un peu plus de finesse de la part du réalisateur de Bienvenue à Marly-Gomont en 2016, comédie populaire gentillette, certes, mais qui ne prenait pas le spectateur pour un demeuré…

C’est la vie Comédie mièvre De Julien Rambaldi Scénario Julien Rambaldi & Thomas Perrier Musique Emmanuel Rambaldi Avec Josiane Balasko, Léa Drucker, Alice Pol, Julia Piaton, Nicolas Maury, Florence Loiret-Caille… Durée 1h43

"C’est la vie" : une succession de clichés sur la maternité et la grossesse
©IPM