Fils d’un grand médecin (Gérard Lanvin), Thomas (Victor Belmondo) est le prototype du fils à papa, passant toutes ses nuits en boîte de nuit. Un jour, son père le met au pied du mur : soit il lui coupe les vivres, soit ce grand dadais donne un sens à sa vie en s’occupant de Marcus (Yoann Eloundou), petit garçon de 12 ans atteint de graves troubles de santé.


Adapté d’un roman allemand, Envole-moi surfe sur le succès d’ Intouchables . On retrouve le même duo de personnages que tout sépare (valide-handicapé, riche-pauvre…) mais qui, au contact l’un de l’autre, vont apprendre à se connaître et à devenir meilleurs. Sauf que Christophe Barratier n’a pas la finesse du regard de Nakache et Toledano, ni la connaissance de la sociologie française. Dès lors, Envole-moi se résume au film attendu. Tout est dit, même pas dans la bande-annonce, mais dès l’affiche ! Spécialiste du cinéma carton pâte, le réalisateur des Choristes (2004) et de Faubourg 36 (2008) prend le spectateur en otage d’une émotion factice. Sans compter l’absence totale de charisme du petit-fils de Bebel - le talent semble sauter au moins deux générations chez les Belmondo - face à qui Lanvin semble un grand acteur. C’est dire…

Envole-moi Comédie De Christophe Barratier Scénario Christophe Barratier, Matthieu Delaporte, Anthony Marciano & Alexandre de La Patellière Avec Victor Belmondo, Yoann Eloundou , Gérard Lanvin… Durée 1h31

© Cote LLB