Face à l'engouement des séries, à quoi sert-il encore de lire des romans ?

Entre les essais, qui ont pour vocation d’éclairer notre société, et les séries, qui - de plus en plus regardées - nous permettent de nous évader par le biais de la fiction, à quoi sert-il de prendre du temps pour lire des romans ? Ont-ils encore quelque chose de propre à apporter ? À l’heure de la rentrée littéraire, deux auteurs prennent leur défense.

Face à l'engouement des séries, à quoi sert-il encore de lire des romans ?
©Unsplash

Pour accueillir selon Jean-Michel Delacomptée, écrivain, notamment

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité