Le débat sur le maintien des mesures de soutien sera vif à la rentrée

Pour la secrétaire d'État au Budget, Eva De Bleeker, en dehors de mesures ciblées pour des secteurs encore touchés, à ses yeux, les autres mesures ne doivent pas être maintenues dès lors que la Belgique entre dans une période "post-corona".

placeholder
© BELGA
L’état des lieux concernant la provision Corona cette année : c’était le point principal à l’agenda de la Commission des Finances ce mardi matin. La provision corona, qui couvre les dépenses liées explicitement à la lutte contre la pandémie, représentait au début de cette année 907 millions d'euros mais a été prolongée à deux reprises. "En avril, la provision a été majorée de 575 millions et lors du contrôle budgétaire qui vient d’être finalisé, la provision a encore été majorée de 115 millions d’euros", a précisé la Secrétaire d’État au Budget Eva De Bleeker (Open VLD). La provision s’élève actuellement à 1,402 milliard d’euros. Bref, les budgets filent par rapport aux engagements prévus mais comme l’a rappelé la secrétaire d’État, "je préfère opter pour des ajustements de budgets répétés, par souci de transparence". Le gros de cette provision couvre l’achat de matériel et de frais de fonctionnement au niveau du secteur des soins de santé.

Mesures de soutien ciblées ou encore générales ?

Ceci étant dit, l’enjeu de cette séance à la Chambre était ailleurs. Au début du mois de juin, Eva de Bleeker avait
...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité