Safety Check et #PorteOuverteNice : les réseaux sociaux se montrent solidaires

C'est malheureusement devenu une habitude: Twitter et Facebook sont de bons points de repère pour les personnes touchées de près ou de loin par les attentats.

Rédaction en ligne
Safety Check et #PorteOuverteNice : les réseaux sociaux se montrent solidaires
©D.R.

C'est malheureusement devenu une habitude: Twitter et Facebook sont de bons points de repère pour les personnes touchées de près ou de loin par les attentats.

Sur Twitter, le hashtag "PorteOuverteNice" a vu le jour une petite heure après le drame, histoire de permettre aux personnes bloquées à Nice de trouver refuge chez des Niçois. Dans la foulée, Facebook lançait son traditionnel Safety Check pour permettre aux rescapés de l'attentat de rassurer leurs proches. Signalons également que les taxis niçois offrent des courses gratuites à toute personne en ayant besoin.

Par ailleurs, ceux qui sont sans nouvelles de proches susceptibles de s'être trouvés sur la promenade des Anglais au moment des faits ont commencé à lancer les avis de recherche. 

Safety Check et #PorteOuverteNice : les réseaux sociaux se montrent solidaires
©D.R.