L'Argentine au bord du défaut: se tournera-t-elle vers la Chine?

A quelques jours de la date limite pour parvenir à un accord sur une partie de la dette argentine, fixée au 4 août, un groupe important de créanciers étrangers vient d’indiquer au gouvernement de Buenos Aires qu’il rejetait cette offre, trop coûteuse pour les détenteurs de dette argentine.

Marie-France Cros
L'Argentine au bord du défaut: se tournera-t-elle vers la Chine?
©AFP
Voilà plusieurs mois que les autorités péronistes (gauche) d’Argentine ont fait une offre de restructuration de 66 milliards de dollars de dette...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité